Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Citons-precis.com/citations

Le temps joue avec la montre...

24 Avril 2015 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #mesaphorismes, #gens connus;

Salvador Dali, sculpture de montre molle en bronze, 1980

Salvador Dali, sculpture de montre molle en bronze, 1980

Le tic-tac des horloges, on dirait des souris qui grignotent le temps.

Alphonse Allais

Dali, "Persistance de la mémoire"
Dali, "Persistance de la mémoire"
Salvador Dali, les montres molles

Les montres molles sont l'une des représentations favorites et lancinantes de l'oeuvre du peintre et sculpteur surréaliste. La finitude implacable de notre être est pour lui un sujet de panique. La montre dégoulinante métaphorise la fuite du temps. Le symbole va de pair avec la phobie de l'artiste pour les fourmis, qui côtoient les montres dans son célèbre et précurseur tableau sur les montres molles :" Persistance de la mémoire", ces insectes dévoreurs illustrant la décrépitude, la déliquescence.en même temps que l'éphémère.

Ce tableau, et ceux qui sont sur le même thème ainsi que les sculptures, ont une origine amusante est-il rappelé dans l'article " Pourquoi les montres de Dali sont-elles molles ?" (2010) :

http://culture-sens.fr

" Un soir où il était seul et légèrement malade, Dali désire manger quelque chose et se rend dans la cuisine. Il tombe sur un camembert coulant qui frappe son imagination, suscitant une réflexion sur le rôle du dur et du mou. Laissant libre court à sa créativité, dans un état de rêverie éveillée et sans rien censurer, il réalise La Persistance de la Mémoire en une nuit ".

Le temps est indéniablement notre maître. Cependant chacun d'entre nous peut choisir dans une certaine mesure le rythme et la nature de ses scansions.

" Libre à vous de le remplir jusqu’à l’excès ou de le laisser filer " rappelle Karine Tuzet

(Tepasseul-magazine.fr/ Salvador-Dali/ ), en citant Charles Baudelaire et les Fleurs du Mal. Le poème : " l'Horloge" fait du temps notre ennemi, mais un ennemi qu'il faut affronter pour dominer peur et solitude.

L'Horloge (trois premières strophes)

Horloge! dieu sinistre, effrayant, impassible,
Dont le doigt nous menace et nous dit : souviens-toi !
Les vibrantes Douleurs dans ton coeur plein d'effroi
Se planteront bientôt comme dans une cible;

Le plaisir vaporeux fuira vers l'horizon
Ainsi qu'une sylphide au fond de la coulisse;
Chaque instant te dévore un morceau du délice
A chaque homme accordé pour toute sa saison.

Trois mille six cents fois par heure la Seconde
Chuchote: Souviens-toi!- Rapide, avec sa voix
D'insecte, Maintenant dit : Je suis Autrefois,
Et j'ai pompé ta vie avec ma trompe immonde!...

Visiter l'Espace Dali

Je vous conseille cette visite (11 Place Poulbot, Paris 18ème, près de la Place du Tertre à Montmartre. On y découvre de nombreuses sculptures en bronze de montres molles.

Réservations de visites guidées, par exemple, via Cultival :

http://www.cultival.fr/visites/pack-montmartre-balade-de-quartier-espace-dali

Le temps joue avec la montre...

Un jour, au milieu de la médina de Fez, un Fassi assis en tailleur au milieu de ses paniers de dattes et de fruits secs m’a lancé : " Toi, tu as la montre, moi, j’ai le temps ".

Rapporté par Dominique Lecomte dans : " La maison du mort " (2010).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

kathypic 18/07/2015 13:36

Fan de Dali, j'apprécie l' hommage à ce génie !

Daniel 19/07/2015 12:22

Merci ! Je suis fan aussi.

salvage-richard 24/04/2015 14:29

trés intéressante découverte des sculptures de Dali.
J'aimerai visiter l'espace Dali.

Marie-Suzanne 24/04/2015 10:16

Et qu' en serait-il d'une immortalité programmée?
Plus de temps, plus d'âge ... L' éternité à meubler sans fin ! ...Un cauchemar !