Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Citons-precis.com/citations

L'Histoire revisitée par l'aphorisme : ajourd'hui, Jérôme Savonarole

7 Avril 2016 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #mesaphorismes

Statue de Savonarole à Ferrare, cliché Wikipédia par Daderot, CC BY-SA 3.0.

Statue de Savonarole à Ferrare, cliché Wikipédia par Daderot, CC BY-SA 3.0.

Jérôme Savonarole : de l'ascétisme monacal à la dictature théocratique

 

Jérôme Savonarole naît en septembre 1452 à Ferrare. Diplômé en Arts de la Faculté de cette ville, il se fait remarquer dès son jeune âge par ses propos moralisateurs, en réaction contre la liberté de moeurs de la Renaissance et ce qu'il juge être l'avilissement de la Curie romaine.

En 1475, il quitte Ferrare pour Bologne et se retire dans un couvent dominicain. Il s'y fait moine en 1476. En 1482, il rejoint le couvent des dominicains de Saint-Marc à Florence, d'où son ordre l'envoie prêcher dans différentes cités de la région toscane. Dans ses prêches, il exhalte l'ascétisme des premiers temps chrétiens - vertu qu'il pratique lui-même avec assiduité -, et condamne violemment les Medicis pour leur luxe et leur vie dissolue.

Ses paroles enflammées finissent par porter. En 1494, la dynastie florentine est renversée en profitant de l'irruption des troupes françaises de Charles VIII. Savonarole, qui avait prédit cette invasion, s'entend avec le roi de France pour épargner la ville du saccage. Mieux, Florence est autorisée à se doter du gouvernement de son choix. Le pouvoir échoit à Savonarole, qui installe une véritable dictature théocratique. Avec ses disciples, il organise des milices de bonnes moeurs et des "bûchers de la vanité", au cours desquels sont brûlés en place publique des images, des livres et des tableaux (dont de nombreux Botticelli). 

Mais excès et exactions font gronder la population et conduisent à une révolte en 1497. L'excommunication de Savonarole par le pape Alexandre VI, qui l'accuse d'hérisie et de sédition, finit par le condamner. Emprisonné et torturé, Savonarole est pendu puis brûlé sur la célèbre Place de la Seigneuri de Florence, le 23 mai 1498.

Parmi les protestants, Savonarole est considéré comme un précurseur de la Réforme. Dans la ville de Worms, sa statue voisine celle de Luther. 

 

Le supplice de Savonarole en place de la Seigneurie à Florence, peinture anonyme, Musée San Marco.

Le supplice de Savonarole en place de la Seigneurie à Florence, peinture anonyme, Musée San Marco.

Pour en savoir plus :

 

- http://www.herodote.net/23_mai_1498-evenement-14980523.php (Herodote.net, article de Marie Desclauxx, 2 juillet 2011).

 

- Wikipédia : https://fr.wikipedia.owiki/Savonarole/

L'Histoire revisitée par l'aphorisme : ajourd'hui, Jérôme Savonarole

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article