Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Citons-precis.com/citations

Ma pensée poétique du jour : le moustique, cet insecte vrombissant qui a du piquant ! Plus des idées et du son par Erik Orsonna, et 4 aphorismes

18 Août 2017 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #pensées poétiques, #gens connus

000

Mots-clefs : moustique, diptère, culicidé, moustique tigre, piqure, trompe, paludisme, dengue, chikungunya, citation, aphorisme.

Le moustique Aedes (Stegomyia) aegypti en train de piquer :  l'abdomen, gorgé de sang, est dilaté. (Ministère américain de l'agriculture, Wikipédia CC).

Le moustique Aedes (Stegomyia) aegypti en train de piquer : l'abdomen, gorgé de sang, est dilaté. (Ministère américain de l'agriculture, Wikipédia CC).

000

En plein dans l'actu....

Moustique tigre, chikungunya, diptère
Moustique tigre

 "Le Point" du 16/08/20107 :"Le moustique tigre a posé ses valises en France et compte bien y rester. Deux Varois ont en effet été infectés par le virus du chikungunya, une maladie infectieuse tropicale transmise par le redoutable insecte, directement sur le territoire national. Une première."

Manquait plus que ça ! On compte plus de 3500 espèces de moustiques de par le monde. Même si tous ces insectes ne sont pas piqueurs, il en est qui piquent, comme les nôtres, et ceux qui s'exportent depuis maintes contrées exotiques et ne sont pas les moins dangereux.

Car ces bestioles sont porteuses d'agents pathogènes et de maladies qu'ils transmettent à l'homme : paludisme, fièvre jaune, dengue, filarioses, encéphalite, chikungunya, etc.

Il faut donc veiller à prendre ses précautions, et répéter sans cesse les bonnes mesures : car les piqûres de rappel sont recommandées dans la communication préventive !

DC.

000

Une pensée poétique sur l'insecte piqueur-suceur...

Le moustique

Je l’entends sans le voir, les bzz, bzz se rapprochent

Maraudeur assoiffé, il vole et tournicote

Guettant l’atterrissage pour prélever son dû.

Je recouvre du drap un maximum de pores

Mais le vorace s’entête, se repère à l’odeur

des parcelles dénudées, jusqu’au point où fouailler.

D’une claque où je peux, me référant au son

J’écarte l’importun qui revient à l’attaque.

J’allume la lumière, écarquillant les yeux

Pour tenter de visu de cibler la menace

Mais minuscule insecte et diptère rusé

A l’arrêt, silencieux, sur le mur il se fond

Comme un caméléon avec les salissures.

Je renonce, capitule, et le ballet reprend.

Consentant et plaintif, j’attends l’issue fatale.

Outre pleine, le vampire s’envole rassasié.

A tort, avec dédain, on donne du « moustique »

A tous nos maigrichons, poids plumes et nabots

Qui sont inoffensifs, alors que le diptère

Monté haut sur ses pattes, et la trompe guerrière

Suce le sang vermeil nous laissant éruptifs

Des boutons gratouillant notre épiderme en feu.

L’on dit que c’est la dame, chez la gente piqueuse

Qui est le sexe fort du cauchemar de nos nuits.

Mais qu’importe, il paraît que le culicidé

Des contrées antactiques est seulement absent

Alors même qu’il infeste tous les autres pays.

Si c’est vrai, désormais j’irai confier mes jours

Mon sommeil et mes rêves à l’ombre des manchots

Où la seule piqûre est celle des froids intenses.

 

Daniel Confland

 

 

Le moustique, pensée poétique, par Daniel Confland
Le moustique, pour partage éventuel sur vos réseaux sociaux

 

La géopolitique du moustique

Avec Erik Orsonna, de l'Académie Française, émission de France Inter du 14 août 2017 : " Le temps d'un bivouac".

La géopolitique du moustique

Se reporter au site pour écouter l'émission (durée 55 minutes).

Bande-annonce :

" Les moustiques viennent de la nuit des temps (250 millions d'années), mais ils ne s'attardent pas (durée de vie moyenne : 30 jours). (...)

Quand ils vrombissent à nos oreilles, c’est une histoire qu'ils nous racontent : leur point de vue sur la mondialisation.

Une histoire de frontières abolies, de mutations permanentes, de luttes pour survivre, de santé planétaire, mais aussi celle des pouvoirs humains (vertigineux) qu’offrent les manipulations génétiques. Allons-nous devenir des apprentis sorciers ?

Toutefois, ne nous y trompons pas, c'est d'abord l'histoire d'un couple à trois : le moustique, le parasite et sa proie (nous, les vertébrés).

Après le coton, l'eau et le papier, je vous emmène faire un nouveau voyage pour tenter de mieux comprendre notre terre. Guyane, Cambodge, Pékin, Sénégal, Brésil, sans oublier la mythique forêt Zika (Ouganda) : Je vous promets des surprises et des fièvres ! "

Erik Orsenna

La géopolitique du moustique par Erik Orsenna, France Inter, août 2017
Erik Orsenna en 2008, cliché Marie-Lan Nguyen, Wikipédia CC.

Trois citations sur le culucidé

Ma pensée poétique du jour : le moustique, cet insecte vrombissant qui a du piquant ! Plus des idées et du son par Erik Orsonna, et 4 aphorismes

LE MOUSTIQUE N'A PAS PITIE D'UN HOMME MAIGRE.

Proverbe mongol

mounstique, Dalai Lama
Si vous pensez que vous êtes trop petit pour faire la différence, eh bien essayez donc de dormir avec un moustique. (Dalai Lama)

 

C'était un moustique snob : il ne buvait que du sang bleu.

    Jean Cazalet

000

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article