Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Citons-precis.com/citations

La murène, serpent des mers à la double mâchoire : ma pensée poétique du jour, plus des photos et une vidéo

9 Février 2018 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #pensées poétiques

 

Mots clefs : murène , poisson, murinidés, mer, océan, citations, aphorismes.

 

Pourquoi parler de la murène ? Comme ça ! Parce que nous sommes tombés sur des photos, et que ce poisson de la famille des murénidés fascine. La chose n'est pas nouvelle, car la bête serpentiforme, outre d'aspect généralement peu séduisant , peut mesurer de 1,50 mètres - ce qui n'est déjà pas si mal - à 4 mètres de longueur.

La murène suscitait chez les romains un engouement étonnant : ils en faisaient l'élevage, les dotaient de parures - on ne sait comment lesdites parures "tenaient" sur ces corps anguilliformes, dénuées d'écailles et de nageoires ventrales et pectorales - et leurs fournissaient, paraît-il, quelques esclaves en guise de repas. Il faut dire que notre murène comporte un système dentaire redoutable : leurs quenotes sont pointues, effilées et s'entrecroisent pour mieux broyer. La bouche, fendue jusqu'à l'oeil en une sorte de rictus peut s'ouvrir à 90 degrés, ce qui en accroît la puissance lorsqu'elle se referme brutalement sur une proie. Un outre, une partie des 200 espèces répertoriées possède une double mâchoire: la première fixe, à l'avant, la seconde mobile sur un axe de l'avant vers la gorge : les proies agrippées par les dents de devant sont ensuite tirées vers l'arrière par la seconde mâchoire. Imparable, pour un animal qui ne "gobe" pas ses proies à l'instar des autres poissons. C'est cet animal là qu'évoque notre pensée poétique du jour.

Source d'effroi pour beaucoup de nos congénères habitués à fréquenter les milieux marins, la murène serait-elle pour autant dangereuse pour l'homme en général ? La réponse est non. Méfiance toutefois, car sans être venimeuses et encore moins mortelles, les morsures de murène entraînent souvent des infections, dues au fait que sa (ses) mâchoire (s) sont des foyers de bactéries. Sa salive est en outre toxique. En cas de confrontation laissant des traces, mieux vaut, donc, consulter la Faculté.

 

Daniel Confland

 

En complément :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Murène_commune

http://www.dehondt-desmets.fr/article-la-murene-de-mediterranee-108744900.html

https://www.futura-sciences.com/.../zoologie-mefiez-vous-double-machoire-murene-1...

https://www.bluewaterdivingcenter.com/fr/faune-et-flore/les-murenes

°°°

Murène commune "héléna" , photo Papa Lima Whiskey, Wikipédia CC.

Murène commune "héléna" , photo Papa Lima Whiskey, Wikipédia CC.

°°°

Assistance mutuelle

Dans l’onde frémissante de sable blond floutée

Sous le porche rocheux la murène est nichée

En un sourire contraint, sa bouche est large fente

Nantie jusqu’à la gorge de deux mâchoires puissantes

Mais l’ouverture buccale a ses inconvénients

Des restes de repas, des parasites ambiants

Tapissent la paroi alors en temps et heure

Il faut se laisser faire, héler les nettoyeurs

Des crevettes hardies se prêtent au récurage

Des poissons freluquets vont compléter l’ouvrage

Chacun trouve son compte dans l’entraide marine

La murène ne mord pas ses hôtes, elle les câline

Les intrus font bombance des déchets à l’étal

Nature se fait dentiste, hors la carte Vitale.

 

Daniel Confland

 

Image du texte pour un partage sur les réseaux sociaux des lecteurs :

 

La murène et ses hôtes, les nettoyeurs de bouche, Pensée poétique : Assistance mutuelle, Daniel Confland
Assistance mutuelle, pensée poétique, Daniel Confland.

 

°°°

Crevette "nettoyeuse" à l'oeuvre sur une murène, photo Brocken Inaglory, 2008, Wikipédia CC.

Crevette "nettoyeuse" à l'oeuvre sur une murène, photo Brocken Inaglory, 2008, Wikipédia CC.

°°°

°°°

Murène étoilée, photo ; Silke Baron, Wikipédia CC.

Murène étoilée, photo ; Silke Baron, Wikipédia CC.

°°°

Si vous appréciez les articles de ce blog, 

un geste facile : inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir

des alertes à chaque nouvelle parution.

000

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article