Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Citons-precis.com/citations

Mes aphorismes sur le monde d'Internet : réseaux sociaux, Cloud, intelligence artificielle, objects connectés, réalité augmentée...

15 Mars 2018 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #mesaphorismes

 

Mots-clefs : internet, web, Toile, réseaux sociaux, Cloud, intelligence artificielle, objets connectés, réalité augmentée, 

°°°

" Que les start-up de la réalité augmentée voient les choses en grand dès le départ me semble quand même logique.' (Daniel Confland)

" Que les start-up de la réalité augmentée voient les choses en grand dès le départ me semble quand même logique.' (Daniel Confland)

 

" La réalité augmentée est la superposition de la réalité et d'éléments (sons, images 2D, 3D, vidéos, etc.) calculés par un système informatique en temps réel. Souvent, elle désigne les différentes méthodes qui permettent d'incruster de façon réaliste des objets virtuels dans une séquence d'images. Elle s'applique aussi bien à la perception visuelle (superposition d'image virtuelle aux images réelles) qu'aux perceptions proprioceptives comme les perceptions tactiles ou auditives. Ces applications sont multiples et touchent de plus en plus de domaines, tels que les jeux vidéo, l'éducation par le jeu, les chasses au trésor virtuelles, le cinéma et la télévision (post-production, studios virtuels, retransmissions sportives...), les industries (conception, design, maintenance, assemblage, pilotage, robotique et télérobotique, implantation, étude d'impact...etc.) ou le champ médical."

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9alit%C3%A9_augment%C3%A9e

 

 

Mes aphorismes sur le monde d'Internet :  réseaux sociaux, Cloud, intelligence artificielle, objects connectés, réalité augmentée...

 

Les aphorismes du diaporama

Web 2-0, Web 3-0, Web 4-0 ? A ce stade, l’autre club est vraiment nul !

Qu’est-ce qu’un ringard, aujourd’hui ? Un type pas vraiment Net ! 

On se sert des réseaux sociaux en sachant qu’ils se servent de nous. Etre prudent dans l’usage, c’est être sage dans les conséquences.

- Avec Internet, tout ce que vous n’osez pas dire à vos proches vous le dites sans pudeur à de parfaits inconnus : Internet ou le strip-tease de l’âme !

- S'il y a une chose à laquelle je tiens parmi les objets connectés, c'est bien mes neurones.

Je bosse dans une boîte de Cloud; hé bien, mon patron m’engueule dès que je n’ai plus la tête dans les nuages.

- L’intelligence artificielle, c’est un homme qui paraît en manquer et un robot dont on craint qu’il en ait trop…

L'intelligence artificielle est l'ensemble des théories et techniques mises en oeuvre en vue de réaliser des machines capables de simuler l'intelligence humaine. Elle fait en particulier appel aux sciences cognitives. Associée aux technologies de l'internet des objets, l'IA débouche sur un ensemble d'applications qui va concerner la plupart des activités humaines, industrielles, sociales et culturelles. Grâce aux capteurs installés sur les objets, la productivité et les compétences seront profondément affectées, ainsi que les relations entre les produits, les consommateurs et les entreprises.

L’incommunicabilité, aujourd’hui, c’est quand l’occupant du bureau 301 envoie un mél à celui du bureau 302 pour lui dire qu’il est de retour de réunion, et disponible.

Et d'autres...

 

- Avec les réseaux sociaux, les neurasthéniques partagent leur mal-être avec d’autres neurasthéniques. Que c’est bon d’être déprimés à plusieurs ! A côté des teufs géantes, il y a donc des déprimes géantes ! (DC)

 


- Le Cloud : des ports d’attache informatiques et des bits d’amarrage innombrables, accueillant dans ces havres des portes-containeurs de données voyageant au gré des flux et reflux…Quant aux nuages, ils se mirent dans cet océan numérique infini des connaissances visibles et invisibles. (DC)

 

On désigne par Cloud computing - ou informatique en nuage -, une métaphore de la dématérialisation de l'informatique, dont les usages (calcul et stockage de données) sont déportés des lieux et matériels au plan local vers des serveurs distants, éventuellement à l'autre bout du monde. Cette pratique, qui a recours à des connexions internet sécurisées, a l'immense avantage de s'adapter entièrement aux besoins des utilisateurs.

 

- Quand toutes les têtes de linotte auront fini de gazouiller, Twitter aura du souci à se faire…(DC)

 

- Cyberattaque : comme au temps des Caraïbes, il y aurait aujourd’hui de bons hackers - les corsaires – et d’horribles hackers pirates. Allons, quelles que soient les causes, bonnes ou mauvaises, ce sont quand même des pillards, et il faut avoir un bandeau sur l’œil ou les deux pour le nier ! (DC)

 

- e-réputation : comme aux échecs, qui veut être ardent à l’offensive et avancer ses pions doit auparavant préparer soigneusement sa défense ! (DC)

 

On entend par e-réputation la perception que les internautes se forgent en bien ou en mal d'une entreprise, de son savoir faire, de la qualité de ses produits, de celle de ses relations-clients, de ses dirigeants ou de son personnel,  à travers l'ensemble des flux d'information récoltés sur le Net sur cette entreprise. L'entreprise étant une marque, c'est la valeur de celle-ci qui est comptable de l'e-réputation, et l'entreprise doit en permanence surveiller son environnement-réseau. Elle peut aussi être attaquée volontairement, à des fins malveillantes, et doit alors mettre en place des contre-mesures afin de combattre cette désinformation.

 

  - On a donné le bleu comme couleur à la carte bancaire pour ne pas          humilier un détenteur dans le rouge. (DC)

 

Le traitement du big data, c’est comme le travail de Rodin pour la sculpture : dégrossir la masse de matière pour en dégager le sens et l’âme. (DC)

 

Le big data - on parle aussi de mégadata ou de données massives -, désigne un phénomène étroitement associé à internet : la multiplication exponentielle des informations de toute nature circulant sur la Toile. Données de navigation, réseaux sociaux, données d'achat du commerce en ligne, données sur les consommateurs, données de santé, tous les secteurs de l'activité humaine sont concernés par ce maëlstrom. Extraire, stocker, analyser, gérer cette masse de données constituent un défi majeur en termes de technologies et de compétence.

 

- Les moteurs de recherche démontrent d’une façon flagrante que le savoir humain est beaucoup plus une compilation qu’une création. (DC)

 

°°°

Si vous appréciez les articles de ce blog, 

un geste facile : inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir

des alertes à chaque nouvelle parution.

000

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article