Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Citons-precis.com/citations

Le salon Livre Paris c'est fini, mais les livres sont éternels : petite revue typologique sur les grands, les bons, les mauvais livres, les gros tirages comme les livres mis au pilon...

19 Mars 2018 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #textes, #gens connus, #mesaphorismes

Mots-clefs : livre, lecture, auteur(re),  écrivain(e), littérature, édition, citations, aphorismes.

°°°

Les livres, la littérature, la langue et les mots

 

Il y a des grands livres, des bons et des mauvais qu'on a lus et des bibliothèques pompeuses qui accueillent les verticalités figées des ouvrages qu'on ne lira jamais.

Il y a les livres à grand tirage - désormais souvent les plus faciles - et les livres ardus de moindre renommée voués au pilon.

Il y a les "premiers livres" qui passent la rampe du succès et les derniers titres des plumitifs connus, dont le talent s'est tari avec le temps mais qui tirent inlassablement à la ligne et vendent encore sur les décombres de leur gloire fânée.

Il y a les best-sellers des politiciens et des people, sur lesquels comptent et recomptent les éditeurs pour compenser le manque à gagner des quelques livres de littérature vraie sur lesquels ils mettront quelques sous de communication.

Il y a des concours de beauté de l'écriture - les Prix - , qui assurent aux lauréats le confort et l'aisance de la notoriété, fut-elle passagère. 

Il y a des Libraires, commerçants eclairés, et les vendeurs de littérature de gare.

Il y a un artisanat et une industrie, Il y a le papier et l'encre, et puis Internet, qui déstabilise la chaîne du livre, renverse les positions acquises, fait le jeu des concentrations comme des champions du numérique.

Il y a les mots des livres : " Ecrire, c'est ranger le bordel des mots qu'on a dans la tête " a dit quelqu'un.

Et il y a la Langue, la Nôtre, qui dépérirait sans les mots, leur vibrionnante et inépuisable combinatoire, nourrie à la semence de l'imaginaire.

 

Daniel Confland

Heureusement, il y a les bons livres...

Le salon Livre Paris c'est fini, mais les livres sont éternels : petite revue typologique sur les grands, les bons, les mauvais livres, les gros tirages comme les livres mis au pilon...

Et d'autres qui prétendent l'être...

"	Certains auteurs n'hésitent pas à signer des romans prétendument à clefs, sans s’apercevoir que leur histoire  n’enfonce que des portes ouvertes ! " (Daniel Confland)

" Certains auteurs n'hésitent pas à signer des romans prétendument à clefs, sans s’apercevoir que leur histoire n’enfonce que des portes ouvertes ! " (Daniel Confland)

°°°

Si vous appréciez les articles de ce blog, 

un geste facile : inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir

des alertes à chaque nouvelle parution.

000

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article