Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Citons-precis.com/citations

Deux anecdotes sur l'humour de Mark Twain

12 Septembre 2018 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #gens connus

Mark Twain, Bibliothèque du Congrès des Etats-Unis, photo Abdullah Frères, Wikipédia CC.

Mark Twain, Bibliothèque du Congrès des Etats-Unis, photo Abdullah Frères, Wikipédia CC.

°°°

Dans son oeuvre, Mark Twain multipliait les traits d'humour. Dans sa vie, il ne manquait pas non plus de réparties humoristiques. En attestent les deux anecdotes ci-dessous rapportées par le site :

https://thewritecorner.wordpress.com/2009/10/05/writer-anecdotes-mark-twain/:

J'ai effectué de légères retouches au niveau de la traduction, en espérant ne pas avoir modifié le sens.

DC

°°°

"Un jour, pendant une tournée de conférences, Mark Twain entra dans un salon de coiffure local pour se faire raser. Twain dit au coiffeur que c'était sa première visite dans la ville.

«Vous avez choisi le bon moment pour venir», déclara le coiffeur
"Ah bon" commentaTwain. 
«Mark Twain va faire une conférence ici ce soir. Vous comptiez vous y rendre, je suppose? » 
« Je le suppose en effet… »

«Avez-vous déjà acheté votre billet?» 
«Non, pas encore.» 
«Hélas, toutes les places assises ont été vendues, alors vous serez obligé de rester debout.» 
«C'est bien ma veine », soupira Twain.  A chaque conférence où je vais je suis toujours debout ! "

* * *

 

" Un soir, un groupe d'amis de Mark Twain à New York s'aperçut que c'était son anniversaire. Il décida de lui envoyer pour l'occasion un message de bons voeux. Malheureusement, ce globe-trotter impénitent était absent et personne ne savait où l'on pouvait le joindre. Après en avoir délibéré,  les amis décidèrent d'envoyer une lettre Twain avec pour seule adresse: «Mark Twain, Dieu sait où». Quelques semaines plus tard, une lettre de Twain leur parvenait avec pour contenu : «Il l'a fait».

 

+++

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article