Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Citons-precis.com/citations

Groucho Marx, un faux dandy à l'humour volubile et narquois, en 35 citations (seconde partie)

29 Novembre 2018 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #gens connus

 

Mots-clefs : Groucho Marx, Marx Brothers, Harpo Marx, Chico Marx, citations.

°°°

Parmi les citations de Groucho Marx

 

-Je trouve que la télévision est très favorable à la culture. Chaque fois que quelqu'un l'allume chez moi, je vais dans la pièce d'à côté et je lis.

-Je vous offrirais bien un parachute...si j'étais sûr qu'il ne s'ouvre pas !

“Le meilleur moyen de s'endormir est de s'imaginer qu'il est l'heure de se lever.” (Groucho Marx)

“Le meilleur moyen de s'endormir est de s'imaginer qu'il est l'heure de se lever.” (Groucho Marx)

-Il y a tellement de choses plus importantes dans la vie que l'argent, mais il faut tellement d'argent pour les acquérir.

-Le sommet du crâne est apparemment l'unique endroit où l'on n'a aucune chance de pouvoir faire pousser des cheveux.

-Je ne bois jamais.Sauf si un autre paie.​​​​​​​

"Economisez l'eau... Prenez votre douche avec une amie." (Groucho Marx)

"Economisez l'eau... Prenez votre douche avec une amie." (Groucho Marx)

 

-Je vais consulter mon avocat, et s'il accepte de s'occuper de mon affaire, je change d'avocat.

-La politique, c'est l'art de chercher les problèmes, de les trouver, de les sous-évaluer, et ensuite d'appliquer de manière inadéquate les mauvais remèdes.

-Nous avons payé l'arbitre pour qu'il te déclare vainqueur, nous avons payé ton adversaire pour qu'il te laisse gagner. Le reste dépend de toi.

"Elle avait un nez superbe, qu'elle tenait de son père, chirurgien esthétique." (Groucho Marx)

"Elle avait un nez superbe, qu'elle tenait de son père, chirurgien esthétique." (Groucho Marx)

°°°

°°°

Groucho Marx, un faux dandy à l'humour volubile et narquois, en 35 citations (seconde partie)

°°°

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article