Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Citons-precis.com/citations

Le saut dans l'inconnu : un dialogue  où l'absurde se frotte à la psychanalyse...

9 Octobre 2019 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #textes

 

Mots-clefs : inconnu, psychanalyse, absurde, Freud, phobie, névrose, paranoïa, voyage, train, texte

°°°

 

Silence Vide Zen, image de John Hair, Pixabay.

 

°°°

Le saut dans l'inconnu : un dialogue  où l'absurde se frotte à la psychanalyse...

 

- C'est vraiment aimable, Monsieur, de vous prêter à une conversation avec moi.

- Mais, voyons, c'est un plaisir partagé : ces trajets par le train à travers l'Europe sont vraiment interminables !

- Savez-vous, cher Monsieur, qu'hier j'ai fait un saut dans l'inconnu !

- L'inconnu du Nord-Express ?

- Mais non, voyons...

- Alors, quoi ?

- J'ai essayé une nouvelle marque de soda. 

- Le soda inconnu ?

- Je vois, Monsieur est un adepte des calembours !

- Je le confesse. Mais avouez qu'essayer un nouveau soda n'est vraiment qu'une petite prise de risque, et réversible en plus : vous pouvez revenir au précédent si ça vous chante.

- Toute prise de risque, même minime, est une prise de tête. Et puis ce nouveau soda pouvait non seulement être mauvais, ce qu'il s'est avéré être, mais faire partie en outre d'un lot empoisonné, donc, je le maintiens, c'était un saut dans l'inconnu.

- Là, mon cher, vous dévoilez une propension à la paranoïa.

- Vous pouvez bien ironiser ! De toute façon, je déteste en général tous les sauts dans l'inconnu. Je ne voyage pas, car les rencontres avec des populations et des coutumes nouvelles me font peur. Je ne regarde jamais mon horoscope et je ne joue pas en bourse. Je ne fais l'amour qu'avec des femmes rencontrées au travail et après une examen approfondi d'au moins un an. Et bien sûr je m'interdis le saut en parachute et le saut à l'élastique !

- Ne m'en veuillez pas, cher Monsieur, mais à ce stade je crois mieux discerner quelques traits de votre personnalité : lesquels évoquent des tendances phobiques et névrotiques...

- Hé bien ! Vous n'y allez pas de main morte ! Je vous assure que je suis parfaitement normal.

- Peut-être. Sauf si votre obsession du saut dans l'inconnu ne révélait encore autre chose...

- Quoi donc, bon sang !

- Un refoulement. Il y a chez vous, c'est clair, une homosexualité latente et non assumée. Ce que vous refusez, c'est votre désir secret de sauter dans l'Inconnu, avec un grand I.

- Vous êtes totalement fou, Monsieur ! D'ailleurs, mon inconscient ne vous regarde pas.

- Pourtant, c'est parfois bien utile de sonder son inconscient...

- Et qui êtes-vous donc, de surcroît, pour vous permettre d'inventer de telles sottises  à mon sujet ?

- Sigmund Junior, Junior...Freud. Pour vous servir !

 

Daniel Confland

 

PS ; L'auteur précise qu'il n'est ni homophobe ni contre la psychanalyse. En revanche, les cas de la vie en société où l'absurde des situations et des paroles prend le pas sur la réalité banale et les comportements usuels l'ont toujours réjoui, car ils sont porteurs de recul et de dérision salutaires dans le monde complexe qui est le nôtre.

 

°°°

 

 

 

- Sigmund Freud (1922), par Max Halberstadt, Bibliothèque du Congrès des Etats-Unis, Wikipédia CC.

- Diagramme de la Théorie de Freud, Historicair, Structural Iceberg par Jordangordanier, Wikipédia CC.

°°°

Quelques sources sur la psychanalyse :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Psychanalyse

https://fr.wikipedia.org/wiki/Biographie_de_Sigmund_Freud

https://www.psychologies.com/Culture/Maitres-de-vie/Sigmund

 

°°°

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article