Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Citons-precis.com/citations

Les roses en leur parfum : suite de l'article de mai 2017, nouveaux poèmes, nouvelles citations

3 Juillet 2019 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #gens connus, #pensées poétiques

 

Mots-clefs : roses, rosier, roseraie, pétales, sépales, corolle, étamine, citations.

°°°

La première partie de cet article a été publiée au mois de mai 2017 :

Les roses en leur parfum : 3 poèmes de Marceline Desbordes-Valmore, Leconte de Lisle et Jean de la Taille. 

http://www.citons-precis.com/2017/05/les-roses-en-leur-parfum.html

°°°

Rose rouge : image par Peggy Choucair de Pixabay

Rose rouge : image par Peggy Choucair de Pixabay

 

Pensées poétiques

 

Intérieur

 

Dans mon âme a fleuri le miracle des roses.
Pour le mettre à l’abri, tenons les portes closes.

Je défends mon bonheur, comme on fait des trésors,
Contre les regards durs et les bruits du dehors.

Les rideaux sont tirés sur l’odorant silence,
Où l’heure au cours égal coule avec nonchalance.

Aucun souffle ne fait trembler le mimosa
Sur lequel, en chantant, un vol d’oiseaux pesa.

Notre chambre paraît un jardin immobile
Où des parfums errants viennent trouver asile.

Mon existence est comme un voyage accompli.
C’est le calme, c’est le refuge, c’est l’oubli.

Pour garder cette paix faite de lueurs roses,
O ma Sérénité ! tenons les portes closes.

La lampe veille sur les livres endormis,
Et le feu danse, et les meubles sont nos amis.

Je ne sais plus l’aspect glacial de la rue
Où chacun passe, avec une hâte recrue.

Je ne sais plus si l’on médit de nous, ni si
L’on parle encor… Les mots ne font plus mal ici.

Tes cheveux sont plus beaux qu’une forêt d’automne,
Et ton art soucieux les tresse et les ordonne.

Oui, les chuchotements ont perdu leur venin,
Et la haine d’autrui n’est plus qu’un mal bénin.

Ta robe verte a des frissons d’herbes sauvages,
Mon amie, et tes yeux sont pleins de paysages.

Qui viendrait nous troubler, nous qui sommes si loin
Des hommes ? Deux enfants oubliés dans un coin ?

Loin des pavés houleux où se fanent les roses,
Où s’éraillent les chants, tenons les portes closes…

 

Renée Vivien

Recueil : "A l'heure des mains jointes."

Source : http://www.unjourunpoeme.fr/poeme/interieur-3

"Renée Vivien (1877-1909), née Pauline Mary Tarn, est une poétesse britannique de langue française, surnommée Sapho 1900....Son œuvre s'inscrit dans le courant Parnassien."

°°°

La rose, la main verte et le destin

 

Du bouquet enivrant une seule rose pleurait
Dans le vase de Giens onze faisaient les belles
Charnues, ventrues, d'un rouge presque violet
Aux pétales soyeux d'un duveté sensuel

Tout n'était qu'harmonie excepté la dernière
Bouton de moins que rien, qui n'a pas su éclore
Mais Nature n'aime rien autant que l'éphémère
Onze roses fringantes se fanèrent à l'aurore

Tandis qu'une main verte surgissant de l'azur
Caressant de ses doigts les flancs de Triste-Mine
Ecarte les sépales, et puis d'un geste sûr
Déflore la corolle dévoilant l'étamine

La main presse on ne sait quelle brume nourricière
Au-dessus de la fleur elle répand ses faveurs
Et voilà la pauvrette digne des belles trémières
La mort tuera plus tard l'odeur et les couleurs

De la  brève survivante de l'entêtant bouquet
La leçon de l'histoire vaudrait pour nous aussi
Dont  le cours de la vie sans boussole sinuerait
Hors Volonté qui forge et Destin qui pétrit.

 

Daniel Confland

°°°

25 citations sur les roses

 

- C'est en croyant aux roses qu'on les fait éclore.

(Anatole France)  

Va revoir les roses. Tu comprendras que la tienne est unique au monde.

( Antoine de Saint-Exupéry)

- La vie est un champ d'orties où seule la rose est amour.

(Victor Hugo)

- Prends cette rose aimable comme toi. Qui sers de rose aux roses les plus belles. Qui sers de fleur aux fleurs les plus nouvelles. Dont la senteur me ravit tout moi.

(Ronsard) 

- La vie est une rose dont chaque pétale est une illusion et chaque épine une réalité.

( Alfred de Musset)  

 

"L'odeur de rose, faible, grâce au vent léger d'été qui passe, se mêle aux parfums qu'elle a mis.  (Paul Verlaine)

"L'odeur de rose, faible, grâce au vent léger d'été qui passe, se mêle aux parfums qu'elle a mis. (Paul Verlaine)

 

- Il reste toujours un peu de parfum à la main qui donne des roses.

(Confucius)  

- Imaginez l'émerveillement de l'homme s'il voyait aujourd'hui la première rose ! Il ne saurait quel nom extraordinaire lui donner.   

(Jules Renard)

- Je regarde une rose et je suis apaisé.  

(Victor Hugo)

- Quand vous devenez pessimiste, regardez une rose.

(Albert Samain)

"Pour connaître la rose, quelqu'un emploie la géométrie et un autre emploie le papillon." (Paul Claudel ) 

"Pour connaître la rose, quelqu'un emploie la géométrie et un autre emploie le papillon." (Paul Claudel ) 

 

- Les filles sont les roses de la couronne de la vie. Les roses et les filles font resplendir le printemps.

(Heinrich Heine)

- Baiser ! Rose trémière au jardin des caresses.

(Paul Verlaine)

- Les véritables roses laissent leurs pétales sur les pianos et les tapis. Elles ont des épines, trop de feuilles et l'odeur des jardins d'été. Elles accompagnent les baisers.

(Clar Orteja)

- Il n'y a pas de rose sans épines. Mais il y a beaucoup d'épines sans roses.

(Arthur Schopenhauer)

- La rose n'a d'épines que pour qui veut l(a cueillir.

(Proverbe chinois)

- De l'épine croît la rose, et de la rose croît à nouveau l'épine. 

(Proverbe grec)

- Il y a des gens qui vous laissent tomber un pot de fleurs sur la tête d'un cinquième étage et qui vous disent : je vous offre ces roses.

(Victor Hugo)

"Mais elle était du monde où les plus belles choses Ont le pire destin, Et rose elle a vécu ce que vivent les roses, L’espace d’un matin."  (François de Malherbe)

"Mais elle était du monde où les plus belles choses Ont le pire destin, Et rose elle a vécu ce que vivent les roses, L’espace d’un matin."  (François de Malherbe)

 

- La rose est belle et le temps la flétrit.

(Théocrite)   

- Dans le langage des jardiniers, les plantes crèvent, mais les roses meurent.

(Julien Green)

- Y a-t-il une oreille assez fine pour entendre le soupir des roses qui se fanent ?

(Arthur Schnitzler)

- Les roses ne sont pas à plaindre...Au moins, elles ne savent pas, elles, qu'elles se faneront.

(Henri Duvernois)

- Le temps aux plus belles choses se plait à faire un affront, et saura faner vos roses comme il a ridé mon front.

(Pierre Corneille)

""Femme : Rose qui prend parfois deux "s"." (Jules Levy)

""Femme : Rose qui prend parfois deux "s"." (Jules Levy)

000

Vous aimez ce blog ? 

Alors, merci de le faire connaître !

Et pourquoi ne pas vous abonner à titre

personnel,

si ce n'est déjà fait ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article