Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Citons-precis.com/citations

Dialogue autour du Festival du Spot Publicitaire Décalé de Michonnet-les-bains : un Festival qui qui ne devrait pas trop nous manquer

16 Avril 2020 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #textes

 

Mots-clefs : Festival, publicité, spot, dialogue.

°°°

Dialogue autour du Festival du Spot Publicitaire Décalé de Michonnet-les-bains 

 

Le Président du jury

- La technique, si vous m'enleviez cet insupportable effet larsen, vraiment ça m'arrangerait ! Oh, mes oreilles...,ces types sont nuls ! Ah, le micro est ouvert...bon, 1-2-3, 1-2-3, oui ça marche !

Mesdames et Messieurs, en tant que Président du jury du FESTIVAL DU SPOT PUBLICITAIRE DÉCALÉ de Michonnet-les-bains, je suis heureux et honoré de décerner aujoud'hui devant vous le Grand Prix de cette année.  J'appelle et vous demande d'applaudir le lauréat, Jean Picaillon, pour son spot : le détergent de la maison "Force 8 Javel Plus."

Merci pour lui ! Jean Picaillon, avant de voir votre œuvre à l'écran, racontez-nous l'argument, le pschitt, je veux dire le pitch, de ce spot.

Le lauréat

- Monsieur le Président, je veux d'abord remercier les membres du jury de m'avoir décerné ce Grand Prix qui m'honore et me comble, et marquera à jamais ma carrière de réalisateur de spots. Merci du fond du cœur ! Je réponds à votre question ; l'argument est simple, et d'ailleurs il tient en trente secondes. Un homme, dans sa cuisine, s'affaire à préparer une omelette. Soudain, une ombre apparaît sur le mur du fond, elle lève un bras armé d'un couteau. L'homme poignardé s'effondre, un couteau planté dans le dos, et le liquide poisseux des œufs se répand sur le sol.

Le Président du jury

- C'est là un effet de dramaturgie qui fait, je l'avoue, son...petit effet !

Le lauréat

- C'est le but recherché, vous l'aurez compris...

Le Président du jury

- Et c'est là, cher Jean PIcaillon, qu'intervient le moment proprement DECALÉ de votre spot ?

Le lauréat

- Tout à fait, Président : l'œil de la caméra remonte du cadavre vers la table de la cuisine et zoome sur une bouteille de Force 8 Javel Plus. Pendant dix longues secondes, sans AUCUN commentaire. 

Le Président du jury

- Fascinant ! Un pur dépouillement ! En revanche, la musique va crescendo, puissante, j'ai cru reconnaître du Wagner ?

Le lauréat

- Non, c'est du Ravel.

Le Président du jury

- Vraiment ? Hum...Mais pourquoi avoir choisi cette forme esthétique au lieu d'avoir présenté à l'écran une ménagère, la bouteille à la main et vantant simplement les mérites forcément exceptionnels du produit ?

Le lauréat

- Trop ringard ! Et puis, si je ne m'abuse, c'est bien l'objectif du FESTIVAL DU SPOT PUBLICITAIRE DÉCALÉ que de prôner ce nouveau genre de publicité ?

Le Président du jury

- Je voulais vous l'entendre dire, cher Jean Picaillon. Mais encore une chose, dites-moi ? Qu'est-ce que le spectateur ou le téléspectateur doit comprendre, en voyant sur la table, en gros plan, la bouteille de Force 8 Javel Plus ? Quel rapport voulez-vous introduire  entre l'objet et lui ?

Le lauréat

- Je fais appel à son imagination : la puissance du détergent est telle qu'en un tournemain elle fera disparaître la mare de sang sur le sol.

Le Président du jury

- Et la puissance évocatrice est là, bien présente et lancinante, je le confirme, cher ami. Un dernier mot, Jean Picaillon, avant de voir votre spot, je crois que vous aviez présenté un autre spot en compétition, mais je ne le vois pas au palmarès. Il s'agissait du spot "Jambon Mathurin-Jadore". Dans son genre, était-il aussi...DÉCALÉ ?

Le lauréat

- Il a été RECALÉ.

 

Daniel Confland

°°°

 

13 août 1876, Bayreuth - Première de l'opéra de Wagner "L'Or du Rhin", Wikipédia CC.

 

 

°°°

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article