Citons-precis.com/citations

Une vidéo, et un florilège de citations de Michel Audiard sur les...cons

6 Avril 2020 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #gens connus

 

Mots-clefs : con(s), connasse, connerie, connard, insulte, citations.

°°°

il y a 5 ans, Audiard et les cons, Génie Desalpages.

L'origine du mot et ses dérivés

 

Le mot provient du latin "cunnus", qui désigne une gaine, un fourreau, et par analogie la vulve féminine. Sous l'Empire romain, le terme n'est pas vulgaire, mais il se "sexue" progressivement, notamment dans la littérature érotique du temps.

Au Moyen-Age, la tradition populaire relie aussi le "con" aux termes "con(n)in et con(n)il, désignant le lapin (lequel creuse des galeries), qui vient du latin "cuniculus". On notera que l'élevage du lapin se nomme "cuniculture".

Au fil du temps, associé à la désignation péjorative du "sexe faible" et à la mysoginie ambiante, le mot commence à s'employer dans un sens vulgaire, dépréciatif ou injurieux. Le XIXème siècle s'en fait le triste propagandiste, avec ses divers dérivés adjectivaux ou attributs : connard, connasse (prostituée, au XIXème siècle), connerie, déconner, "il (elle) est con"...

On observe cependant des degrés dans l'usage entre la méchanceté et l'insulte (c'est vraiment un sale, un méchant con !), l'ironie dénuée de méchanceté (mon dieu, qu'il est con !), pour se moquer de la sottise ou de la naïveté, et la familiarité de langage empreinte de cordiale gentillesse, dans ses formes méridionales (Oh, con, tu la joues ta boule, oui ou m...).

Pour en revenir à la référence féminine, il est un auteur qui s'en émeut en la personne de Michelet :

"C'est une impiété inepte d'avoir fait du mot con un terme bas, une injure. Le mépris de la faiblesse ? Mais nous sommes si heureux qu'elles soient faibles. C'est non seulement le propagateur de la nature, mais le conciliateur, le vrai fond de la vie sociale pour l'homme."

L'histoire ne dit pas s'il a été traité de "con" pour cette prise de position ! 

Enfin, la source ci-dessous fournit d'intéressantes précisions s'agissant des patronymes "conne", "connard", "connart" : ils viendrait du germanique "con(hardt)", signifiant "brave", "dur". Sans référence, donc, avec la racine latine.

Une "revanche" du sexe prétendument fort, dont les porteurs de ces noms pourraient se prévaloir !

 

Daniel Confland

Source principale : https://fr.wikipedia.org/wiki/Con

Mots-clefs : con(s), connasse, connerie, connard, insulte, citations.

°°°

Parmi les citations d'Audiard pas c....s du tout !

 

Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît.

(Les tontons flingueurs, Georges Lautner)

 

- J'ai divisé la société en deux catégories : mes amis ou mes cons à moi et les cons des autres que je ne supporte pas.

( "Audiard par audiard", Michel Audiard)

 

- Un pigeon, c'est plus con qu'un dauphin, d'accord...mais ça vole.

( Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages, film réalisé par Michel Audiard)

 

"Je ne parle pas aux cons, ça es instruit." (Michel Audiard)

"Je ne parle pas aux cons, ça es instruit." (Michel Audiard)

 

- Un con, ça ne se définit pas. On ne peut que donner des exemples.

(Michel Audiard, citation biographique)

 

- L'été, les vieux cons sont à Deauville, les putes à Saint-Tropez et les autres sont en voiture un peu partout.

(Michel Audiard, citation biographique)

 

- Quand on mettra les cons sur orbite, t'as pas fini de tourner.

(Le Pacha, Georges Lautner)

 

°°°

°°°

Si vous aimez les articles de ce blog; c'est simple :

abonnez-vous à sa newsletter pour être averti par mél,

Bouton en haut de l'écran (smartphone), ou fenêtre "newsletter" (PC).

 

°°°

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article