Citons-precis.com/citations

Ma poésie du jour (nostalgique) : "Il y a loin de la découpe au lièvre."

18 Mai 2020 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #pensées poétiques

 

Tags : campagne  -  ville  -  nature  - paysans   -  citadins  - nostalgie  -  passé  -  poésie  - D.Confland.

°°°

Quand la France a (encore) des envies de campagne !

 

Les glaneuses, Jean-François Millet, Musée d'Orsay.

 

°°°

 

Il y a loin de la découpe au lièvre

 

Petit, l’été on m’envoyait à la campagne.

Avec une galuronne experte à qui perd gagne

On faisait des bêtises et regardait les grands

Faire des choses dégoûtantes, l’œil plein d’étonnement

Comme vider un poulet, préparer le boudin

Noyer toute la portée de chatons dans un bain

Etêter le canard, exposer sur le fil

L’écorché du lapin, et toutes choses viles.

A présent j’habite en ville qui feint l’aseptisée

Car de miasmes en tous genres elle se trouve polluée.

La nature bio se vend en supérette

Matous et little pets se nourrissent de croquettes

Des fleurs poussent aux balcons mais aucune herbe folle

Ne vient contre ses murs verdir un peu l’Ecole.

Nul Eole insidieux aux heures matinales

Ne porte jusqu’à moi les senteurs germinales.

Seule demeure et m’étreint au-delà de ma rue

La douce souvenance de mon passé perdu.

 

Daniel Confland

 

 

poésie, poème, pensée poétique, "Il y a loin de la découpe au lièvre." par Daniel Confland
"Il y a loin de la découpe au lièvre", poésie, Daniel Confland.

Pour vous permettre de partagez l'image de cette pensée poétique sur les réseaux sociaux.

Note : cette pensée poétique a été publiée une première fois sur le blog en août 2017.

°°°

Vous aimez ce  blog ?

Alors, pourquoi ne pas vous abonner à la newsletter pour recevoir une alerte par mél à chaque parution d'un nouvel article ? 

Des outils ad hoc sont disponibles : bouton en haut de l'écran pour la version smartphone, fenêtre "Newsletter " pour la version PC.

°°°

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article