Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Citons-precis.com/citations

Mon dialogue du jour : histoire de boa sans queue ni tête !

5 Juin 2020 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #textes

 

Tags : boa  en plumes - serpent à plumes  - dialogue.

°°°

Le Larousse :

Long rouleau de plumes d'autruche affectant la forme d'un serpent, porté par les femmes, surtout vers 1900.

https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/boa/9942

                                    °°°

Vicomtesse de Mortmorand avec son boa noir, 1889,

tableau de James Tissot,

source : artrenewal.org, Wikipédia CC.

 

                                    °°°

 

 

 

 

Histoire de boa sans queue ni tête

 

  • Tiens, vous n’avez pas mis votre boa, aujourd’hui ?
  • Non, il fait trop doux
  • Mais pourquoi le mettez-vous en cage ?
  • Cette question ! Parce qu’un boa de quatre mètres, c’est dangereux, voyons !
  • Mais, c’est une fanfreluche, et il est rose !
  • La couleur ne fait rien à l’affaire. D’ailleurs, quand il est en colère mon boa devient tout rouge !
  • Je suppose que des fois il se met même au vert…
  • Je ne vois pas, non, en fait je ne l’emmène jamais à la campagne
  • Ce n'est pas ce que je voulais dire : puisqu’en colère votre boa peut être rouge de colère, cela laisse à croire qu’il peut être vert de rage de temps en temps !
  • Je vous concède que cela arrive
  • Et je note qu’un boa vert serait plus conforme à la représentation qu’on se fait dans la jungle
  • En attendant, il est rose, et je le laisse au repos dans sa cage
  • Puisqu'on en est semble-t-il au registre de l'humour, quel est selon vous le degré de dangerosité de votre accessoire vestimentaire ?
  • C'est un boa que je qualifierais de constrictor : il est armé à l'intérieur d'un fil de fer souple qui permet de le serrer à volonté sur le corps. C'était fort pratique lorsque les danseuses faisaient les évolutions les plus endiablées
  • C'est donc ça, et c'est dangereux comment, alors ?
  • Si vous placez votre boa autour du cou et que l'un de vos pieds marche sur une extrémité de la bête, il peut rapidement s'ensuivre un étranglement !
  • Je vois mieux . Quoiqu'il en soit, quand vous sortez votre boa rouge ou vert autour du coup dans la rue, cela doit impressionner les passants
  • Je vous ai déjà dit que la couleur ne faisait rien à l’affaire, et de plus mon boa est rose la plupart du temps !
  • Quand même, porter un boa de nos jours, ce n’est plus trop à la mode
  • Vous vous trompez sur la mode. La mode, c’est soit être comme ce que porte les autres, soit être à l’avant-garde de ce que porteront ou reporteront les autres ! Moi, je veux faire partie des éclaireurs de mode !
  • Ou des originaux
  • C’est synonyme
  • Tout ce ne me dit pas où vous avez déniché ce boa. On n’en voit plus guère dans les échoppes de nos jours
  • Les marchands de fripes en ont, les magasins de farces et attrapes en ont, et les costumiers de théâtres en ont, tout ça fait du monde, voyez…En trouver n’est pas trop difficile
  • Et le vôtre, vous l’avez trouvé où ?
  • A une vente aux enchères d'un service des objets trouvés. Je ne cherchais pas du tout un boa, mais cela m'a amusé de m'en procurer un. Et curieusement ils en avaient même plusieurs...
  • Un boa trouvé, dix de perdus !
  • Riez-donc ! Je ne suis pas homme à me formaliser des sarcasmes !
  • Un homme ? Mais je croyais que...
  • Que j'étais une femme : ne vous en déplaise, je suis un homme travesti en femme; d'où mon attrait pour les boas
  • Mais comment savoir si vous êtes un homme; après tout je me suis laissé prendre à votre travestissement
  • C'est simple : quand je porte mon boa, je ne danse pas !
  • Et vous n'avez pas non plus de fume-cigarettes, c'est vrai !

 

Daniel Confland

 

 

 

Découvrez ci-dessous d'autres articles du blog avec les liens pour y accéder.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article