Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Citons-precis.com/citations

Voir le regard au fond des yeux , un texte et des citations, en 3 parties : aujourd'hui, l'introduction

3 Juillet 2020 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #textes

 

Tags : regard - yeux - oeil - vue.

°°°

Regard de jeune femme : image par Patrick Marty de Pixabay.

 

Voir le regard au fond des yeux...

 

Commençons très logiquement par porter notre regard sur les yeux. LES YEUX, c'est un organe, un instrument d'optique, une fonction. Ils sont différents d'une personne à l'autre : par la couleur, la taille, le rapport au reste du visage, mais aussi le rapport à l'autre, ce que leur apparence suscite chez celui qui leur fait face. Les yeux sont laids ou beaux ("t'as de beaux yeux, tu sais !", vairons, strabiques, myopes, globuleux, bridés chez les asiatiques, fréquemment enfoncés dans les orbite chez les aborigènes, autant de formes individuelles et de types humains.

Comme d'autres parties du corps, les yeux peuvent traduire une émotion en réaction, comme un clignement d'yeux engendré par la peur ("j'ai senti la peur dans ses yeux", "il avait des yeux de biche apeurée"). tels aussi les yeux noyés de larmes du chagrin ou les larmes de joie. 

Il ne faut d'ailleurs pas confondre cette réaction avec le clin d'œil , lequel est plutôt un artifice corporel, une sorte de grimace, une gestuelle, comme la bouche en cul de poule, pour passer un message codé que le vis à vis déchiffrera facilement.

Vous aurais-je ouvert les...yeux avec cette première partie. Passons donc maintenant au regard.

Le REGARD, n'est pas le contraire des yeux puisqu'il se sert de leurs facultés optiques. Un aveugle n'a, hélas, pas de regard. Le regard exprime, souvent mieux qu'avec des mots la force d'une émotion, la prise de conscience qu'un sentiment envahit son être. Il fonde une relation interpersonnelle en croisant un autre regard, à qui il veut communiquer son trouble en émettant un message visuel. Mais le regard peut aussi se charger d'émotions multiples et changeantes en contemplant un paysage, un animal, une situation douloureuse ou grotesque. Tout regard est langage, et soumis comme tel à interprétation. Un ami ou parent proche observant ce "regard silencieux" saura en dévoiler le sens , et partager ce moment fugace s'il le juge utile.

Il ne faut pas croire que le regard "vide" ou "creux" ait une quelconque relation avec la vacuité intellectuelle ou de sensibilité de celui qui serait censé l'avoir. A moins que ce regard là soit le signe d'une pathologie, il traduira le plus souvent un conflit intérieur entre ce que la personne voudrait exprimer et son incapacité à le faire. "Je voudrais bien savoir ce que tu penses", quémandera généralement le vis à vis sans obtenir de réponse. Un regard "en biais", "fuyant", est tout aussi révélateur, même s'il peut être pris pour de l'hypocrisie, de la peur ou de la traîtrise selon les situations : "Regarde moi dans les yeux quand je te parle !" : s'entend dire l'émetteur de ce regard là, sans qu'il puisse vraiment énoncer ce qu'il ressent, et remettre son regard "à l'endroit".

Bon nombre d'expressions qualifient d'autres types de regard, et les plus nombreux : le regard scrutateur, le regard courroucé, le regard noir ou d'acier (il avait une expression de dureté dans le regard...). Les yeux, considérés comme la projection du regard sont également mis à contribution dans les expressions pour exprimer émotion et sentiment : se regarder au fond des yeux (*), les yeux de velours, l'œillade assassine, les yeux perçants, "l'œil était dans la tombe et regardait Caïn.", les yeux de l'amour...Bien vite, cependant on revient au regard : un regard d'envie, de désir, concupiscent, et pour finir le fameux "coup de foudre", où le mot n'est même pas présent en français bien que suffisamment évocateur du trouble soudain ressenti par deux émetteurs récepteurs en interaction brutale. Il est en revanche utilisé dans la plupart des autres langues : "love at the first sight", en anglais par exemple, ou "amore a prima vista", en italien.

Les amoureux se regarderont dans le blanc des yeux ou rouleront des yeux de merlan frit, à leur convenance. Et à bien y... regarder, il n'y aura plus qu'à mettre en branle les phéromones pour faire le reste !

 

Daniel Confland

(*) Thierry Doré ("Pulsions de vie") a trouvé une jolie formule pour énoncer, dans l'évocation des émotions et des sentiments,  la relation intime qui unit, même par simple inférence, les mots yeux et regard :

"On peut faire semblant, sourire, parler, rire et raconter ce qu’on veut : le fond des yeux ne ment jamais."

 
°°°
 
A suivre prochainement : deuxième partie de l'article : 15 citations sur le regard et l'amour.    
°°°

 

 

D'autres articles sont disponibles si-dessous avec les liens pour y accéder.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article