Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Citons-precis.com/citations

Arletty : des citations illustrant le franc-parler et la gouaille de l'actrice

17 Septembre 2020 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #gens connus

 

Arletty, photo Unifrance.org.

Actrice  et chanteuse, Arletty (1898-1992), de son vrai nom Léonie Bathiat, fut l'inoubliable Garance des Enfants du Paradis (1945), le film de Marcel Carné imaginé par Jacques Prévert. Auparavant, elle compta à son actif d'autres chefs d'œuvres : Hôtel du Nord, Le jour se lève, Les visiteurs du soir, également réalisés par Carné et dialogués par Prévert. Qui ne se souvient de l'insolente et gouailleuse réplique d'Arletty dans Hôtel du Nord, face à Louis Jouvet : "Atmosphère, Atmosphère ! Est-ce que j'ai une gueule d'atmosphère ?" 

La carrière d'Arletty fut cependant entachée sur un autre plan que le plan artistique : on sait qu'elle fut arrêtée à la Libération pour avoir eu une liaison affichée avec un officier allemand. Elle se défendit pied à pied, en disant que sa relation était sentimentale et n'avait rien à voir avec une quelconque collusion idéologique avec l'ennemi. Elle plaida que les autorités d'occupation à Paris lui avait proposé de s'enfuir en Allemagne, mais qu'elle avait refusé, ce qui était exact. On lui prête aussi ces affirmations provocantes : "Mon cœur est à la France, mon cul est à moi !" ("est international", les versions diffèrent...), ou encore : "Si vous ne vouliez pas qu'on couche avec les allemands, fallait pas les laisser entrer."

Internée pendant quelques temps, assignée à résidence pendant 18 mois, mais soutenue par des amis résistants, elle fut enfin condamnée en 1946 à un blâme et à une interdiction de travailler pendant trois ans.

Les citations d'Arletty illustrent son franc-parler et son ton gouailleur qui était sa marque de fabrique à l'écran comme à la ville

DC

°°°

Arletty, photo Unifrance.org.

 

-"Hélas, je t'aime." (dans une correspondance entre Arletty et son amant allemand, Hans Jürgen Soehring)   

- Je n'ai pas été élevée, je me suis élevée.

- Ma franchise, je me la garde. Si je dois être hypocrite, je préfère me taire. A force de combiner, d'inventer des mensonges, on a le visage qui se déforme. Ceux qui combinent ont tôt ou tard la gueule de traviole.

- Tout dans vie est une question de savoir-rire. Le rire, c'est ma thérapie.

- L'amour, l'amitié, c'est surtout rire avec l'autre, c'est rire que de s'aimer.

"L'amour peut se passer d'estime, pas l'amitié." (Arletty)

 

- Cacher son âge, c'est supprimer ses souvenirs.

- La meilleure crème de beauté, c'est la bonne conscience.

- Je n'ai jamais voulu avoir d'enfants, de peur de faire un petit soldat, un militaire, un tueur. On n'est jamais sûrs...

- Un nouveau-né, c'est un futur mort.

- Certains ne sont jamais seuls, ils sont toujours accompagnés de leur connerie.

- Fermer les maisons closes, c'est plus qu'un crime, c'est un pléonasme.

 

"La nostalgie, c'est pour soi, ça ne se communique pas." (Arletty)

°°°

°°°

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article