Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Citons-precis.com/citations

La fourmi : ma poésie du jour

21 Octobre 2020 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #pensées poétiques

 

Tags : fourmi, formicidés, poésie, insecte, fourmilière, citations, D. Confland.

°°°

Une sentence (anthropomorphique) en intro :

 

"Les fourmis sont ouvrières, mais on ne trouve aucun délégué syndical parmi elles. Des entomologistes ne sont pas loin de penser qu'en cela réside la force de la PME-fourmilière !" (N.Celdifand)

 

L'image

 

Le texte

La fourmi sans la cigale

Courant sur le dallage sans mobile apparent/Une fourmi véloce et caparaçonnée/Sous l’œil torve d’un bambin résidant en ces lieux/Se déplace en zigzags et pourtant va tout droit/Chez les fourmis de race aucun vrai libre-arbitre/Celle-ci est donc aux ordres d’une société proche/Est-elle une éclaireuse explorant un espace ?/Est-elle une ouvrière s’en allant dépecer/Le relief minuscule du petit déjeuner ?/Est-elle la survivante d’une meute grouillante/Qu’un coup de fly-tox aura anéantie ?/N’empêche qu’en cet instant son destin c’est l’enfant/Celui-ci s’interroge, a l’embarras du choix/Sur le sort qu’il convient de faire à cet insecte/Un bon coup de talon mettrait fin à la course/L’écraser de la main est une issue tentante/L’empaler du crayon qu’il a posé non loin/Est aussi une option mais le bambin hésite/ Quant à ce procédé qui requiert trop d’adresse/En fin de compte il opte pour une pichenette/Qui envoie valdinguer l’insecte dans les airs/Et l’expédie d’un coup trois bons mètres en dessous/Ravi, l’enfant se penche par-dessus le balcon/D’abord, il ne voit rien de sa fourmi sauteuse/Il l’espère fracassée, transformée en bouillie/Et puis son regard cerne la petite tache noire/Horreur, elle trottine, comme si de rien n’était/Et reprend son chemin vers un obscur dessein.

Daniel Confland

°°°

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article