Citons-precis.com/citations

Le point de départ de la relation amoureuse de Madame de Maintenon avec Louis XIV

27 Novembre 2020 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #gens connus

 

Tags : Madame de Maintenon - Françoise d'Aubigné - Louis XIV - citations.

°°°

Madame de Maintenon, château de Maintenon.

 

De l'enfance miséreuse à l'ascension sociale

Françoise d'Aubigné (1635-1719), avant de devenir la maîtresse du Roi Soleil puis son épouse, n'a pas eu des débuts faciles dans la vie. Ses parents sont pauvres, et le père est souvent en prison pour diverses malversations. Sorti de geôle, ce géniteur peu flatteur emmène sa famille en Martinique, avec l'intention d'y faire fortune. Il y joue le rôle de gouverneur. Sa fille Françoise y gagnera le surnom de "Belle indienne". C'est d'ailleurs tout ce que la future Madame de Maintenon rapportera de ce séjour de six ans car le père dilapide l'argent qu'il a gagné. De retour en France en 1647, et désormais veuve, la mère de Françoise et ses deux autres enfants vivent misérablement à la Rochelle. Des parentes prennent en charge la jeune fille, lui font donner de l'instruction dans des maisons religieuses et, progressivement, l'emmènent dans des réunions mondaines.

Paul Scarron, Musée de Tessé, Wikipédia CC.

C'est au cours de l'une d'elles qu'elle fait la connaissance du poète burlesque Paul Scarron. Elle a alors 16 ans et lui 25 de plus. Il est laid, contrefait et partiellement paralysé. Mais c'est un lettré qui jouit d'une grande réputation grâce à son esprit brillant. Dans le salon qu'il anime, on rencontre la fine fleur des écrivains et de grands aristocrates. Françoise épouse Scarron en 1652. Huit ans plus tard, Scarron s'éteint et ne laisse que des dettes à sa veuve. Mais la désormais Veuve Scarron a passé les années au côté de ce mari disgracieux à se cultiver et à se montrer plaisante, enjouée et vive d'esprit. En participant de près à l'animation du salon Scarron, elle a tissé aussi un réseau de relations important dans le "grand monde".

C'est la rencontre décisive avec Madame de Montespan qui scelle son destin et son ascension. En 1660, la maîtresse du roi fait entrer Françoise à la Cour. Elle se voit confier peu après la charge de gouvernante des bâtards que Madame de Montespan a eus avec le roi.

Et les années passent, Madame Scarron se rend indispensable, elle aime ces enfants naturels et les enfants lui rendent bien cette affection, au point de susciter à terme la jalousie de leur mère. Mais le roi est reconnaissant envers Madame Scarron de cette relation, et sa reconnaissance se manifeste par des pensions et des titres. 

De Gouvernante à maîtresse du roi

On sait que Louis XIV n'avait pas au départ de penchant particulier pour Madame de Maintenon. D'ailleurs, il était fort occupé à d'autres affaires amoureuses, même si l'étoile de Madame de Montespan pâlissait progressivement. Mais il louait en Madame Scarron la discrétion, la mesure, la morale, en plus d'être une gouvernante aimante. Madame de Caylus, nièce de Madame de Maintenon, rapporte ainsi les paroles du roi à la mort d'un de ses enfants illégitimes : "Comme elle sait bien aimer, il y aurait plaisir à être aimé d'elle." (*)

Ces deux là se rapprochent donc peu à peu, jusqu'à ce qu'une nuit, en 1975, débute leur relation intime, ainsi que le décrit le roi de manière allusive, poétique et drôle dans son Journal :

"Il y a quelques jours, un gentilhomme de gris vêtu, peut-être un prince errant incognito entreprit durant la nuit une nymphe égarée dans le parc de Saint-Germain. Il savoit le nom de cette nymphe qu'elle étoit belle, bonne, pleine d'esprit mais sage. La nymphe cependant se laissa faire et ne lui refusa aucune faveur. Cette nymphe ressemblait à s'y méprendre à Mme Sc.; et je crois deviner qui étoit le prince vêtu de gris. Ce prince est comme moi, il déteste les femmes légères, il honnit les prudes, il aime les sages."

Dès lors, Madame Scarron peut honorer son titre de Marquise de Maintenon, dont le nom vient du domaine et du château qu'elle a acquis à quelques lieues de Versailles.

On connaît la suite, l'influence grandissante que la Marquise aura sur le monarque vieillissant;.et leur mariage tenu secret en 1683, quelques mois après la mort de la reine.

DC

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Madame_de_Maintenon, dont note (*)

https://femmesdeversailles.skyrock.com/3039440711-Madame-de-Maintenon.html

https://plume-dhistoire.fr/madame-de-maintenon-jean-paul-desprat/

Françoise d'Aubigné, Marquise de Maintenon, représentée en Sainte Françoise Romaine, par Mignard (1694), Wikipédia CC.

 

°°°

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article