Citons-precis.com/citations

15 citations autour de la formule "Je te dirai qui tu es" (si tu me dis quelque chose de toi), précédées d'une présentation générale

27 Février 2021 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #gens connus

 

Dis-moi quelque chose de toi, et "je te dirai qui tu es" ! Voilà une demande aussi vieille que l'homme et la femme eux-mêmes. En fait, il y a là une forme d'hypocrisie, car la véritable interrogation tient en cinq mots : "Dis-moi qui tu es ?" et, si possible, dis-moi qui tu es "vraiment". Que le vis-à-vis soit seul ou le représentant d'un groupe social, il s'agit de définir ses traits caractéristiques, sa personnalité et, entreprise encore plus difficile, de dévoiler ce qu'il pense et d'appréhender ses actes, passés et à venir. En somme, de le percer à jour sur toutes ses coutures. L'allure, le physique, le vêtement, la gestuelle, l'expression orale, mais aussi les silences sont des révélateurs. A l'appui de la démarche, on recourt plus ou moins consciemment à l'analyse comportementale, à la sémiologie, et aux signes interprétatifs du langage. 

Mais pourquoi fait-on ça ? Parce que l'être humain, agissant au sein de l'espèce, a un besoin vital de confiance, de faire confiance. C'est le seul moyen pour évacuer ou atténuer la peur de l'Autre, un rival pour s'approprier la nourriture, la terre, les biens matériels; un rival aussi dans la compétition amoureuse, et un rival enfin en vue de s'assurer le premier rôle en matière de codes sociaux et d'idéologie, en un mot un rival pour le pouvoir. D'autant que l'être pensant que nous sommes a inventé la dissimulation, la ruse et tout un tas de faux-semblants pour noyer le poisson de sa véritable identité., ce qui ne facilite pas l'exercice, mais le rend encore plus nécessaire.

On objectera que se demander qui est l'autre en matière d'amitié et d'amour est antinomique avec ces deux sentiments : on doit prendre l'ami(e) ou celui ou celle qu'on aime tels qu'ils sont, sans plus s'interroger. Certes, mais c'est oublier que dans la pratique l'amitié à sens unique ne marche pas longtemps. Pas plus que l'amour sans démonstrations réciproques, alors que s'instille parfois en supplément le lancinant poison de la jalousie.

Dans le monde moderne, "Dis-moi quelque chose de toi, et cela me donnera une idée de qui tu es." intéresse beaucoup de monde. Citons pour l'exemple, les recruteurs lors des entretiens d'embauche (qui doivent en plus se méfier des CV bidouillés), les psychologues pour leurs analyses, les sondeurs d'opinion, les professions de santé, les services de police et de sécurité, etc. Les technologies numériques facilitent énormément l'exploitation des données recueillies. Dans le même temps, on sait qu'il y a danger pour les libertés et la démocratie. Le distanciel par rapport au présentiel dans les rapports humains comporte certes des avantages en évitant des déplacements inutiles (et en facilitant l'enseignement de masse ou pendant les crises, comme on le voit actuellement). Mais on sait qu'il introduit des biais de compréhension et d'empathie par rapport au face à face.

Avec les réseaux sociaux, qui permettent sur beaucoup de sujets de tout savoir sur chacun et sur tous, mais qui favorisent en même temps l'exhibition le voyeurisme ou un dangereux anonymat véhiculant le complotisme ou la haine, l'image de "qui tu es vraiment" se brouille et fournit une multitude d'artefacts de la réalité humaine.

Alors, restons d'abord, autant que faire se peut, à proximité de notre pré-carré familial et social pour découvrir l'Autre. Il y a déjà beaucoup de choses à apprendre de ce côté. Et si nous voulons jouer plus collectifs, évitons les miroirs aux alouettes de la communication pour épouser des causes reconnues et justes, et il n'en manque pas.

Et puis surtout, pratiquons d'abord le "connais-toi toi-même" socratique. Qui n'est qu'un préalable pour respecter autrui, sans mépris ni préjugé.

Daniel Confland

Image Johnhain, par Pixabay.

 

Les citations

 

- Dis-moi qui tu aimes, je te dirai qui tu es.

(Victor Hugo)

- Toute existence tire sa valeur de la qualité de l'amour : "Dis-moi quel est ton amour et je te dirai qui tu es."

(Jean-Paul II)

- Montrez-moi qui sont vos amis et je vous dirai qui vous êtes.

(Lénine)

- Dis-moi qui sont tes amis, et je te dirai qui tu es.

(Proverbe, mexicain, arménien, assyrien selon les sources)

- "Dis-moi ce que tu lis, je te dirai qui tu es", il est vrai, mais je te connaîtrai mieux si tu me dis ce que tu relis.

(François Mauriac)

- Dis-moi qui tu hantes, et je te dirai qui tu es

(Au choix, selon les sources, Cervantes, Goethe, Balzac, le tout entré dans une expression courante)

- Dis-moi à quoi tu dis oui, et je te dirai qui tu es.

(Rich Stillman)

- Dis-moi qui a le dernier mot, et je te dirai qui tu es.

(Nolan Celdifand)

- Notre unique spécificité individuelle réside en ceci : dis-moi ce qui te dégoûte et je te dirai qui tu es.
 
(Amélie Nothomb)
 
 
(Sainte-Beuve)
 
- Dis-moi ce que tu tais, je te dirai qui tu es.
 
(Jacques Sternberg)
 
- "Dis-moi par qui tu fais juger et je te dirai qui tu es". Il n'est pas en politique d'axiome plus sûr.
 
(François Mitterrand)
 
- Dis-moi qui tu es, je te dirai qui je suis.

(Kitbul)

 

Et deux variantes amusantes

 

- Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu hais.

(Proverbe français) 

- Dis-moi qui tu suis...je te dirai qui je hais.

(Hubert-Félix Thiélaine)

°°° 

Pour recevoir des alertes par mél sur les nouveaux articles parus, abonnez-vous, en utilisant le bouton en haut de l'écran, pour les smartphones, et la fenêtre "newsletter" pour la version PC.

Overblog est une plate-forme sécurisée.

°°°

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article