Citons-precis.com/citations

Le butinage de l'abeille, une morale de l'action : ma citation du jour

24 Février 2021 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #mes aphorismes

 

...Suivie d'une présentation sur l'abeille, emblème royal et impérial.

°°°

"L’abeille butine au long cours de fleur en fleur, mais seul le nectar l’intéresse. Moralité : il ne faut pas confondre l’unicité de l’objectif avec la diversité des chemins empruntés pour l’atteindre." (Daniel Confland)

°°°

L'abeille, un insecte emblématique

L'abeille a entretenu de tout temps un rapport étroit avec la mythologie et sa portée symbolique. Emblème du roi de Basse Egypte dans l'antiquité égyptienne, associée à maintes divinités et rituels dans l'antiquité grecque, elle est célébrée par Virgile. On loue l'insecte pour quantité de vertus : la fécondité, la chasteté (la production de miel s'opère sans fécondation apparente), le caractère laborieux, l'organisation sociale, le bon gouvernement, etc.

En France, et avant la fleur de lis, l'abeille devient tôt un emblème royal. Les mérovingiens étaient attentifs aux métamorphoses des insectes dans une perspective de résurrection et d'immortalité. En 1653, on découvre à Tournai la tombe de Childéric 1er et les bijoux en or qu'elle contient : on les nomme "abeilles", alors qu'il s'agit sans doute de cigales.

Quand Louis XII entre dans Gênes en 1507, à la tête des troupes françaises, il arbore des habits couverts de représentations d'abeilles volant autour d'une ruche, pour lui-même et son cheval. Et pour marquer qu'il entre dans la ville en homme de paix, son vêtement arbore aussi l'une de ses devises, à côté du "De près et de loin (je pique)", "Non utitur aculeo rex" (le roi n'utilise pas son aiguillon). Une métaphore d'autant plus parlante que le dard de la reine des ruches pique, mais n'est pas mortel, faute du crochet des industrieuses qui s'ancre sous la peau en répandant son venin.

Arrive Napoléon, qui se cherche un emblème rassembleur en lieu et place de la fleur de lis royale et à côté de l'aigle. Cambacérès lui "souffle" l'abeille, qui symbolise à la fois le travail et l'ordre : un état, un chef, comme dans la ruche. Adjugé ! Et lors du couronnement impérial en 1804, Napoléon se présente avec un manteau brodé de 1500 abeilles d'or !

Survient enfin Napoléon III, Napoléon le Petit, comme le surnomme Hugo. Le nouvel empereur ose orner à son tour son manteau de sacre des fameuses abeilles. Sacrilège ! En un tournemain, Hugo trousse un poème vengeur - il figurera dans "Les châtiments" -, dont nous extrayons quelques vers :


Ô sœurs des corolles vermeilles,
Filles de la lumière, abeilles,
Envolez-vous de ce manteau !

Ruez-vous sur l'homme, guerrières !
Ô généreuses ouvrières,
Vous le devoir, vous la vertu,
Ailes d'or et flèches de flamme,
Tourbillonnez sur cet infâme !
Dites-lui : - « Pour qui nous prends-tu ?

DC

°°°

Parmi les sources :

 

http://mesgrainsdesel.canalblog.com/archives/2006/07/07/2252216.html

https://www.domaine-apicole-chezelles.com/napoleon-les-abeilles-histoire-dor/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Abeille#Symbolisme_et_mythologie

 

Cet article vient après ceux consacrés récemment au papillon :

http://www.citons-precis.com/2021/02/trois-poemes-sur-le-papillon-gerard-de-nerval-francis-ponge-henri-frederic-amiel.html

http://www.citons-precis.com/2021/02/papillons-citations.html

°°°

 

Pour recevoir des alertes par mél sur les nouveaux articles parus, abonnez-vous, en utilisant le bouton en haut de l'écran, pour les smartphones, et la fenêtre "newsletter" pour la version PC.

Overblog est une plate-forme sécurisée.

°°°

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article