Citons-precis.com/citations

Ma pensée poétique du jour : quand il était bien élevé de dire : "Pardon !"

4 Février 2021 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #pensées poétiques

 

Quand on disait "Pardon !"

Daniel Confland

 

Au joli temps jadis, dans les rapports d’antan
On maniait le « Pardon ! » avec empressement.
En croisant sur sa route la passante, le piéton
On esquissait un biais, soit en disant pardon
Soit par un salut bref  le doigt près du bonnet.
Et si les deux parties au même mouvement près
S’écartaient du chemin, de connivents "Pardon !"
Scellaient le sceau d'usage d'une bonne éducation.
La saine galanterie, le bénéfice de l'âge
D'un vivre ensemble unis;  étaient notre apanage.
Se montrer impoli, "ça ne se faisait pas"
Accorder son respect ne faisait pas débat
Et des rituels sociaux, parfois un peu étroits
On s'accommodait fort, car devoir valait droit. 
Qu'en est-il aujourd'hui de ces pardons d'avant
Du temps jadis béni où l'on s'excusait tant.
Hélas c'en est fini, bannies les bonnes manières
L'individu imbu a jeté dans l'ornière
Le citoyen lambda qui doit laisser sa place
à tous les incivis qui occupent l'espace.
Pour arriver devant, ils bousculent les rangs
"Ote-toi que j'm'y mette" est leur seul slogan.
Quand le bel enfant-roi, de son tricycle en bois
Avec un bel entrain nous déglingue le tibia
Les parents en rigolent, sans le moindre souci
Car leur Jésus chéri a tous les droits, pardi !
Dans nos jungles urbaines, l'urbanité pourrit
Quand les vieux sont debout, dans les transport aussi,
Les jeunes sont assis le nez dans leur e-phone
Et même d'un regard ne leur font pas l'aumône.
On dira sans nul doute que je suis un vieux schnock
Même pas à confier aux mains du Docteur Knock
Qu'aigri d'avoir vécu, je radote le passé
Que ces us policés sont matière éculée
Et que Dame Courtoisie, le cul par dessus tête
Doit chez Chacun-pour-Soi, dès lors faires ses emplètes.
On dira, on dira, et toi que diras-tu ?
Qu'il faut abandonner, singer les malotrus
Ou bien dire "Pardon !", derniers des mohicans,
Si dans la rue l'on heurte, par mégarde un passant.

 

°°°

Pardon vient du latin  donare "faire don", "offrir".  En demandant pardon, en utilisant le mot comme formule de politesse, on reconnaît une faute, on donne le droit à "l'offensé" d'avoir un ressentiment ponctuel envers celui qui l'a commise. Mais en société, les choses ne vont pas plus loin, car la formule sert en quelque sorte à absoudre le fautif.

Pour en savoir plus sur les formules de politesse :

https://www.lefigaro.fr/langue-francaise/expressions-francaises/2017/02/12/37003-20170212ARTFIG00001-merci-pardon-ces-formules-de-politesse-qui-embellissent-la-vie.php

 

Pour recevoir des alertes par mél sur les nouveaux articles parus, abonnez-vous, en utilisant le bouton en haut de l'écran, pour les smartphones, et la fenêtre "newsletter" pour la version PC.

Overblog est une plate-forme sécurisée.

°°°

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marla J. Evermore 09/02/2021 02:31

J'ai beaucoup aimé ce texte ludique et grinçant !

Daniel Confland 10/02/2021 08:52

Merci pour ce commentaire flatteur. Vos deux adjectifs correspondent bien à ce que voulais signifier en le composant, et en l'enrobant d'un ton persifleur où l'ironie dispense de la méchanceté.