Citons-precis.com/citations

De l'expression : Etre un fierabras ou un fier-à-bras ? Comment choisir entre les variantes ?

11 Février 2021 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #textes

 

L'origine de l'expression

Les dictionnaires évoquent, pour parler de fierabras ou de fier-à-bras, un vantard qui se targue de sa force physique supposée, un bravache, un fanfaron, un matamore, qui est généralement incapable d'assumer si on le prend au mot.

Linguistes et étymologistes ne s'accordent pas toujours pour fournir l'origine d'une expression française, pour autant qu'ils y parviennent, d'ailleurs. Dérives de sens et variations lexicales en sont les causes principales, et l'Histoire touille ses mélanges au long des siècles. Les deux acceptions de l'expression en fournissent un exemple.

°°°

Fierabras ou Fier-à-bras ? Telle est la question ! Pour les tenants de l'hypothèse en trois mots -les grammairiens-, "Fier" viendrait du verbe férir, frapper. Donc de frapper avec les bras, ce qui justifie les tirets. Mais les étymologistes ne sont pas d'accord, d'où leur Fierabras à eux, en un seul mot. Selon ces spécialistes de la chronologie de la langue, le terme serait issu du latin, puis du bas latin et des altérations successives, à partir de ferrea bracchia, "bras de fer", devenu "bras vaillant".  Ferrebracchia est accolé dans les chroniques au nom de plusieurs preux du Moyen-Age particulièrement valeureux. 

°°°

 

Fierabras, géant sarrazin et roi d'Alexandrie, dans la geste du Roi.
Fierabras, gravure du Roman de Fierabras le Géant, de Jehan Bagnyon, édition 1497 (P. Maréchal et B. Chaussard, Lyon), BNF, Wikipédia CC.

 

La chanson de geste Fierabras.

 

C'est l'un des plus célèbres poèmes du XIIème siècle. Il met aux prises, lors de l'expédition de Charlemagne en Espagne pour récupérer les reliques de la Passion, le Chevalier Olivier avec le géant sarrazin et roi d'Alexandrie Fierabras, haut de 4m60. Battu par Olivier, Fierabras se convertit.

Les premiers éditeurs du texte au XIXème siècle se réfèrent au sens de "bras vaillants" pour expliquer l'origine du nom Fierabras.

(Image de l'édition du poème, Honoré Champion Editeur, 2003, chez Decitre.fr.

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fierabras

https://fr.wikisource.org/wiki/Dictionnaire_des_proverbes_(Quitard)/fierabras

https://humantermuem.es/content/fieràbras/?lang=fr

https://www.france-pittoresque.com/spip.php?article7485#:~:text=-à-bras.-,Fierabras.

°°°

Deux citations en bonus

- Quand on est un véritable homme, on se tient à égale distance de la fanfaronnade et la mièvrerie. Ni Fier-à-bras, ni joli cœur.

(Victor Hugo)

- Pour noble on l'est d'abord qu'on fait le fier-à-bras.

(Corneille)

- Les hommes qui font les fiers-à-bras ne sont même pas sûrs de leur progéniture.

(Frédéric Dard)

°°°

Et pendant qu'on y est...

Quid de l'expression : (taper), (frapper) à bras raccourcis ? Empruntons la réponse au site linternaute.fr :

Attaquer avec de violents coups : "Les bras raccourcis font sans doute allusion aux manches d'un habit que l'on replie avant de livrer un combat. Dès 1694 cette expression était présente dans le dictionnaire de l'Académie française et signifiait "sans aucune mesure, violemment".

°°°

 

A consulter sur le blog :

http://15 expressions françaises avec leur explication ( Ça ne mange pas de pain, tomber dans les pommes, avoir une marotte, etc. )

 

Pour recevoir des alertes par mél sur les nouveaux articles parus, abonnez-vous, en utilisant le bouton en haut de l'écran, pour les smartphones, et la fenêtre "newsletter" pour la version PC.

Overblog est une plate-forme sécurisée.

°°°

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article