Citons-precis.com/citations

Quelques faits de la vie aventureuse de l'Abbé Prévost (l'auteur de Manon Lescaut), et l'histoire étrange de sa mort

9 Février 2021 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #gens connus

 

Portrait de l'Abbé Prévost par par Georg Friedrich Schmidt (1745), Wikipédia CC.

°°°

La vie aventureuse de l'Abbé Prévost

 

L' Abbé Antoine François Prévost (1697-1763), homme d'église à intervalles irréguliers, s'est surtout illustré comme romancier par son célèbre et immortel ouvrage : "Histoire du chevalier des Grieux et de Manon Lescaut" (7ème tome des Mémoires et aventures d'un homme de qualité). Parmi quelque 140 ouvrages commis par l'abbé au total, son best-seller sera interdit par la censure à sa sortie et voué au feu. 

Biographiquement parlant, Prévost mène un vie aventureuse et le plus souvent impécunieuse. On soupçonne d'ailleurs le roman de faire des emprunts nombreux à la vie de l'écrivain. L'abbé entre chez les jésuites, en sort malgré lui, s'engage dans l'armée, déserte, s'enfuit en Hollande, rentre en France suite à l'amnistie générale du Régent, retourne chez les jésuites pour un second noviciat, qu'il quitte parce que l'on découvre encore  qu'il écrit des ouvrages profanes, séjourne de nouveau aux armées, repart pour l'étranger précipitamment, entre chez les bénédictions à Jumièges où il prononce ses vœux en 1721, est ordonné prêtre en 1726, se défroque et s'enfuit de son monastère, s'exile entre Londres et Amsterdam où il devient tour à tour précepteur, traducteur d'ouvrages anglais, journaliste...On est à présent en 1734. Pendant toute cette période notre homme n'a cessé ni d'écrire ni d'être édité. Ce qui ne l'empêche pas d'être criblé de dettes. Un court séjour en prison pour faux en écriture sanctionne ces années d'aventure. Rentré en France, Prévost réussit à revenir en grâce auprès des bénédictins. La faveur du Prince de Conti, qui admire son œuvre, l'autorise à porter de nouveau l'habit ecclésiastique séculier. Il en devient l'aumônier.

 

La mort étrange et légendaire de l'Abbé Prévost

 

Dès lors, il mène une vie à peu près rangée (d'aucune lui prêtent cependant quelques frasques amoureuses...). Il prétend consacrer son temps à l'écriture d'ouvrages religieux. Pour sa retraite, il achète près de Chantilly une maison. Il a soixante-sept ans. En promenade dans la forêt, d'où il compte aller visiter un monastère de bénédictins tout proche, il est frappé d'une rupture d'anévrisme dans le cerveau - en ce temps, on parle d'apoplexie-, s'écroule au pied d'un arbre, et est emmené chez le curé du lieu. Là, la justice appelée pour constater le décès, ordonne l'autopsie du cadavre. En fait, dans la version apocryphe de l'épisode -car il est avéré depuis qu'il s'agit d'une légende-, le mort n'est pas...mort. Le scalpel entrant dans ses chairs le réveille brusquement. L'abbé se dresse, devant l'assistance médusée, et retombe, mort pour de bon, le 17 novembre 1763.

Comme une dernière parabole d'une vie d'aventure hors du commun.

DC

°°°

Parmi les sources :

https://www.mon-poeme.fr/citations-abbe-antoine-prevost/

- Pensées de l'Abbé Prévost, précédées de l'abrégé de sa vie : 

https://archive.org/details/pensesdemlabbpr00mercgoog/page/n104/mode/2up

https://fr.wikipedia.org/wiki/Antoine_François_Prévost

- http://salon-litteraire.linternaute.com/fr/biographie-auteur/content/1849118-abbe-prevost-biographie

°°°

 

A suivre : 20 citations de l'Abbé Prévost sur l'amour.

°°°

Pour recevoir des alertes par mél sur les nouveaux articles parus, abonnez-vous, en utilisant le bouton en haut de l'écran, pour les smartphones, et la fenêtre "newsletter" pour la version PC.

Overblog est une plate-forme sécurisée.

°°°

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article