Citons-precis.com/citations

40 citations sur la pudeur, précédées d'un texte de présentation

12 Mai 2021 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #gens connus

 

L'histoire sociale du XIXème siècle a vu naître un "père-la-pudeur" (*), qui a enfanté des êtres inutilement rigides et intolérants, pour lesquels les choses du corps et du sexe devraient rester claquemurées dans la sphère intime. On notera en même temps qu'il n'existe guère de "mère-la-pudeur", comme si la surveillance des comportements impudiques relevaient par nature de la gent masculine. Et c'est d'ailleurs à un héritage du patriarcat que la pudeur - ou l'impudeur - est associée principalement aux femmes. Si le vêtement dénude les femmes, le regard aussi, perçu comme l'avant-garde de la lubricité. Des religions veulent ainsi vêtir entièrement le corps pour ne pas lever la moindre parcelle du voile de pudeur qui doit entourer la femme hors de l'intimité et des relations sexuelles socialement légitimes. A l'opposé, le naturisme ne serait en rien impudique dès lors que les regards échangés entre deux nudistes, quel que soit le sexe des protagonistes, ne montrent ni honte ni concupiscence.

Dans le domaine du sexe, seul l'amour a longtemps eu la force de soumettre à son joug la pudeur, telle qu'elle s'est constituée avec le temps dans les sociétés occidentales. Mieux, si la société actuelle dite "libérée" montre sans complexe à longueur de magazines des corps dévêtus dans des poses suggestives,  ridiculisant les prudes et les pudibonds, hommes et femmes confondus, la pudeur reste encore chez les futurs amants une charmante entrée en matière pour éprouver le désir et installer les fondements d'une relation amoureuse.

La pudeur des sentiments qui se manifeste par une difficulté d'expression est une autre variété de la pudeur. Avatar de la timidité comme de l'éducation, elle est unisexe. Avec néanmoins une propension chez l'homme, où trop exprimer ses sentiments est souvent ressenti comme un accroc à la virilité. Mais dans le rapport aux sentiments féminins, l'homme craint aussi pour lui-même : crainte de la pudeur feinte, de la pudeur artifice de séduction, qui serait employée par les femmes pour mieux  attirer le mâle dans ses filets.

Pour autant, la pudeur ne se réduit pas au corps, au sexe et aux sentiments amoureux, et le terme comme le concept se sont depuis longtemps étendus au domaine social. Car il est une pudeur que l'on rencontre chez les pauvres, chez les déclassés, chez les chômeurs. Il s'agit d'un sentiment de honte qui ne veut ni ne peut s'exprimer par des paroles. Dernier refuge de la dignité, cette pudeur là n'en reste pas moins la cause de bien des maux, physiques et moraux, et l'antichambre de colères individuelles ou collectives.

Daniel Confland

(*) Tel était le surnom, rapporte le site Wikipédia, "du sénateur Béranger, qui, à fin du XIXe siècle, (s'était érigé en) roi de la censure (...obsédé par la bonne moralité de ses concitoyens (il était un farouche opposant à l'émancipation des femmes et à leur droit au plaisir."

(https://fr.wiktionary.org/wiki/Père-la-pudeur)

Image : Allongement approprié des jupes des jeunes filles au XIXème siècle, de 4 à 16 ans, selon le Harper's Bazaar en 1868, Widipédia CC.

Tags : pudeur - impudeur - décence - indécence - pudique - pruderie - pudibonderie - gêne - citations.

°°°

40 citations sur la pudeur

La pudeur est née avec l'invention du vêtement.

(Mark Twain)

- La pudeur sexuelle est un progrès sur l'exhibitionnisme des singes. 

(Rémy de Gourmont)

En même temps qu'elle quitte sa chemise, une femme se dépouille de sa pudeur.

(Hérodote)

Les femmes sauvages n’ont pas de pudeur, car elles vont nues. Je réponds que les nôtres en ont encore moins : car elles s’habillent.

(Jean-Jacques Rousseau)

- C'est par les robes décolletées que s'évapore peu à peu la pudeur des femmes.

(Alexandre Dumas)  

La perte d'une certaine pudeur comme la perte de la pureté sont les causes profondes de la décadence du monde.

(Mère Teresa)

- La pudeur est une question d'éclairage.

(Etienne Rey)   

- Les amants ignorent la pudeur.

(Balzac)
 
- Une femme sans pudeur est comme un plat sans sel.   
L'Aphrodite de Ménophantos, Palazzo_Massimo_alle_Terme à Rome, photo Jastrow, Widipédia CC.

 

- La pudeur, c'est un sentiment délicat et nuancé, un sentiment très fin et très joli. 

(Marcel Pagnol)

- La pudeur est nécessaire à l'amour, sinon il se vulgarise et perd de sa saveur originelle.

(Benoît Lacroix)

- La pudeur est un voile dont on s'habille par amour pour une seule personne devant qui on est impudique.

(Hubert Aquin)   

- L'amour véritable s'enveloppe toujours des mystères de la pudeur, même dans son expression, car il se prouve par lui-même il ne sent pas la nécessité, comme l'amour faux, d'allumer un incendie.

(Balzac)

L’amour est le miracle de la civilisation. Et la pudeur prête à l’amour le secours de l’imagination, c’est lui donner la vie.

(Stendhal)
 
- L'amour aime les yeux fâchés de la pudeur, - Et rien n'est plus charmant qu'un paradis boudeur.
 
(Victor Hugo)  
 
- Le malentendu est propre à l'amour, parce que l'amour est un sentiment trop véhément et qu'on ne peut s'exprimer à fond. Les mots lui font violence, les réticences sont nécessaires, il faut se comprendre à demi-mot. Et parfois même on pousse la pudeur jusqu'à ne rien dire du tout, alors évidemment, il n'y a pas de raison que le malentendu soit jamais dissipé.

(Vladimir Jankelévitch)   

 - L'éducation confère aux femmes le privilège de retrouver à chaque nouvelle aventure amoureuse l'essentiel de leur virginité : la pudeur.

(Sacha Guitry)

- La pudeur n'est qu'un artifice qui confère plus de valeur à l'abandon.

(Henri de Régnier) 

- La pudeur qu'on prête aux femmes pimente la moindre liberté de leurs gestes.

(Maurice Chapelan)

 

 

"La pudeur sied bien à tout le monde ; mais il faut savoir la vaincre, et jamais la perdre." (Montesquieu)

 

- L'éducation confère aux femmes le privilège de retrouver à chaque nouvelle aventure amoureuse l'essentiel de leur virginité : la pudeur.

(Sacha Guitry)

- La pudeur n'est qu'un artifice qui confère plus de valeur à l'abandon.

(Henri de Régnier) 

- La pudeur qu'on prête aux femmes pimente la moindre liberté de leurs gestes.

(Maurice Chapelan)

La pudeur est la ruine de la courtisane.

(Proverbe sanskrit)

La pudeur leur va si bien quand elles en ont, si bien quand elles n'en ont plus, que je ne conçois guère de femmes qui ne désirent pas en avoir.

(Paul Morand)

- L'inconvénient de la pudeur, c'est qu'elle jette sans cesse dans le mensonge.

(Stendhal)

La pruderie est l'hypocrisie de la pudeur.

(Nicolas Massias) 

- La pudeur est la conception la plus raffinée du vice. Elle parachève l'hypocrisie des sentiments.

(Maurice Dekobra)  

La pudeur des femmes n'est que leur politique ; tout ce qu'elles cachent ou déguisent n'est caché ou déguisé que pour en augmenter le prix quand elles le révèlent.

(Nicolas Restif de la Bretonne

Ce n'est pas naturellement que les femmes ont de la pudeur et l'on voit bien que cette vertu fut imaginée par les hommes à l'usage de leurs vices.

(Jean-Paul Toulet)  

La pudeur, n'est rien, elle n'est qu'une invention des lois sociales pour mettre à couvert les droits des pères et des époux et maintenir quelque ordre dans les familles.

(Jean-Jacques Rousseau)

La pudeur est le parfum de la volupté; la satiété est l'arôme du dégoût. Et la pudeur accroît la volupté, comme la satiété l'écœure.  

(André Suarès) 

- Il est plaisant qu'on ait fait une loi de la pudeur aux femmes, qui n'estiment dans les hommes que l'effronterie.

(Vauvenargues) 

"- A quoi sert la pudeur ? Elle sert à paraître plus belle quand on est belle et à paraître moins laide quand on l'est." (Joseph Joubert)

 

- La vraie pudeur est de cacher ce qui n’est pas beau à faire voir.
 
(Georges Courteline) 
 
- Chez les hommes durs, l’intimité est affaire de pudeur - et c’est quelque chose de précieux.
 
(Friedrich Nietzsche) 
 
- Les poètes manquent de pudeur à l’égard de leurs aventures : ils les exploitent
 
(Friedrich Nietzsche) 
 
- Rien ne met mieux en évidence la pudeur masculine que de jolies jambes féminines : dès qu’un homme en aperçoit, il baisse les yeux.
 
(Noctuel)  
 
 
(Renaud)

- Qu'un ami véritable est une douce chose ! / Il cherche vos besoins au fond de votre cœur; / Il vous épargne la pudeur / De les lui découvrir lui même : / Un songe, un rien, tout lui fait peur / Quand il s'agit de ce qu'il aime.

(La Fontaine)  
 
 
(Joseph Rudel-Tessier)
"C'est pataud, un homme, quand il est ému, il ne sait pas exprimer ses sentiments, par pudeur virile." (Eric Tabarly)

°°°

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article