Citons-precis.com/citations

1er octobre, jour anniversaire de la mort de Pierre Corneille (1684) : l'occasion d'une anecdote sur l'origine de son chef d'oeuvre, Le Cid

7 Octobre 2021 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #gens connus

 

Pierre Corneille par Charles Lebrun.

 

A propos de l'origine du Cid

 

Le jeune Corneille, devenu Avocat aux Eaux et Forêts, se cherche dans la vie. Il n'est guère avenant, peu à l'aise en société où, dit-il, il distille l'ennui. Il s'en lamente, même s'il se plaît à reconnaître à ce personnage falot quelque talent de plume :

"J'ai la plume féconde et la bouche stérile,
Bon galant au théâtre et fort mauvais en ville,
Et l'on peut rarement m'écouter sans ennui
Que quand je me produis par la bouche d'autrui."

Corneille s'exerce en premier dans ce domaine par le biais  de comédies. Ce n'est ni très réussi ni un succès. Il tente une tragédie, Médée, qui touche le public, puis retourne à la comédie avec l'Illusion, et cette fois c'est un succès. Mais en fait, il n'a pas encore trouvé sa voie littéraire, comme le prouvent ces aller-retour.

Tout se joue alors en 1636 avec la rencontre de Corneille à Rouen avec Monsieur de Châlons, fraîchement revenu de la capitale où il était secrétaire d'Etat en charge des affaires de la Reine mère ("les commandements"), pour cause de retraite. Auréolé de ses premiers succès mais en demande d'appui pour les conforter, Corneille demande conseil sur la suite de sa carrière. Après l'avoir complimenté sur ses vers, De Châlons lui aurait répondu en ces termes, si l'on en croit l'anecdote qui n'est pas fermement avérée :

"Monsieur, le genre de comique que vous embrassez ne peut vous procurer qu'une gloire passagère. Vous trouverez dans les Espagnols des sujets qui, traités dans notre goût, par des mains comme les vôtres, produiront de grands effets ; apprenez leur langue, elle est aisée; je m'offre de vous montrer ce que j'en sais, et, jusqu'à ce que vous soyez eu état de lire par vous-même, de vous traduire quelques endroits de Guillen de Castro." (Auteur dramatique espagnol originaire de Valence, 1569-1631)

Jamais conseil suivi ne fut aussi fécond, car c'est Le Cid qui surgit en cette même année 1636 : un chef d'oeuvre et un triomphe. A peine écorné par les critiques des jaloux, Scudéry en tête et Richelieu, lui-même auteur dramatique assez médiocre. Mais la renommée et la gloire en firent litière assez vite.

DC

Entre autres sources : https://www.wikipoemes.com/poemes/pierre-corneille/pierre-corneille-portrait-littraire1622111021.php

°°°

Mots-clefs : littérature - tragédie - vers - théâtre - Le Cid - citations.

°°°

Vous aimez ce blog ?

Pour recevoir des alertes par mél sur les nouveaux articles parus, abonnez-vous, en utilisant le bouton en haut de l'écran, pour les smartphones, et la fenêtre "newsletter" pour la version PC. 

°°°

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article