Citons-precis.com/citations

Le Chevalier d'Eon, quel genre ? Une pensée poétique et des éléments biographiques sur l'éternel travesti

29 Octobre 2021 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #gens connus, #pensées poétiques

 

D'Eon par Thomas Stewart, d'après Jean-Laurent Mosnier, Wikipédia CC.

 

      Le genre de d'Eon

Daniel Confland

 

Il fut fille et garçon
Le chevalier d'Eon
En robe ou culotté
Vivant en parité
Courtisan, militaire
Espion en Angleterre
Brillant dans les salons
Capitaine des Dragons
Grimé et naturel
Tantôt Lui, tantôt Elle
Il vécut mille vies
Fausse barbe, poudre de riz
Mais en matière de sexe
Pas un, pas une, ni d'ex
Disons que dans son genre
Il eut bon chic, bon genre
Mais comment le classer
Quand tout sera genré ?

°°°

Charles d'Éon de Beaumont, dit le chevalier d'Éon (1728-1810), fut aussi éclectique dans les manières de s'habiller que dans les diverses fonctions qu'il occupa : diplomate, espion, capitaine des Dragons, homme de lettres, homme de Cour...

C'est évidemment la première catégorie qui l'a rendu célèbre, avec ce goût si prononcé pour le travestissement en femme. Peut-être femme tout court, d'ailleurs ! Des médecins l'ont ausculté à la demande de Louis XV pour faire taire les rumeurs sur son sexe véritable. Ils ont conclu à sa féminité, en effet, mais cette affirmation est sujette à caution, tant il est vrai que le "patient" avait refusé de se déshabiller avant de subir la palpation. Une chose est sûre en revanche et après coup : le Sieur était bien un Sieur puisqu'on lui reconnut indubitablement des attributs masculins quand il fut autopsié à son décès.

En habit d'homme ou travesti, un point est attesté : le rôle éminent joué par le Chevalier d'Eon au service du monarque dans le fameux "Secret du Roi", un service de diplomatie parallèle créé par Louis XV, et dont il confia la direction au Prince de Conti. D'abord auprès de la tsarine Catherine, où il s'agissait de détourner la Russie d'une alliance avec l'Angleterre lors de la Guerre de Sept Ans (qui démarra en 1756), puis en Grande Bretagne même, ou d'Eon fut chargé d'examiner - rien que cela ! - les conditions d'une invasion du pays par la France. Dans les deux cas, le faux diplomate avait pour camouflage un titre de Secrétaire d'Ambassade. 

Les extravagances du Chevalier à Londres, ses exigences, ses goûts de luxe, ses éternels besoins d'argent et même des tentatives de chantage par la divulgation de certains secrets d'Etat, finirent par lasser ses protecteurs. Après mille péripéties très romanesques - l'on consultera les sources pour s'en convaincre - le Chevalier d'Eon, mourra à Londres dans son grand âge, habillé en femme depuis plusieurs décennies.

On lui doit en guise d'épitaphe ce quatrain qui figure dans son testament :

"Nu du ciel je suis descendu,
Et nu je suis sous cette pierre :
Donc pour avoir vécu sur cette terre,
Je n'ai ni gagné, ni perdu. 

 

DC

Le Chevalier d'Eon en habits féminins.

 

Vers la fin de sa vie, ruiné, le Chevalier d'Eon se prête à des duels en public. Ces duels ne sont nullement feints : d'Eon sera d'ailleurs gravement blessé au cours de l'un d'eux. La gravure satirique ci-dessus, par Victor Marie Picot d'après l'original d'Alexandre Auguste Robineau, représente le duel entre "Monsieur de Saint George et Mademoiselle la Chevalière d'Eon de Beaumont" à Carlton House en avril 1787 (Wikipédia CC).

°°°

Vous aimez ce blog ?

Pour recevoir des alertes par mél sur les nouveaux articles parus, abonnez-vous, en utilisant le bouton en haut de l'écran, pour les smartphones, et la fenêtre "newsletter" pour la version PC. 

°°°

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article