Citons-precis.com/citations

PLUTARQUE : 20 citations du philosophe moraliste grec

5 Octobre 2021 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #gens connus

Un moraliste qui cherche à discerner la vertu chez les hommes

 

Plutarque, né en Béotie vers 46 ap. J.C et mort vers 125, est un philosophe grec dans la filiation de Platon. Il est surtout connu par ses écrits majeurs, uvres  morales et Les Vies parallèles des hommes illustres, où il se livre à une série de portraits comparés, par exemple Périclès et Fabius Maximus, Alexandre et César, Démosthène et Cicéron. Dans ces œuvres, Plutarque se voit lui-même davantage moraliste qu'historien. C'est de cerner la vertu chez ces personnages, là où elle est présente et là où elle manque, qui l'intéresse.

Ces ouvrages irriguent fortement toute la pensée romaine, mais elles influenceront aussi une bonne partie de la littérature européenne des siècles suivants, notamment Montaigne, Francis Bacon ou Shakespeare. En France, c'est le poète Jacques Amyot qui traduit Plutarque au XVIème siècle.

Plutarque a aussi développé des travaux originaux dans le domaine de l'astronomie et de la cosmogonie.

DC

Parmi les sources :

https://www.linternaute.fr/biographie/litterature/1775308-plutarque-biographie-courte-dates-citations/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Plutarque

°°°

Buste représentant Plutarque, d'après un modèle venant de Delphes, auteur Odysses, Wikipédia CC.

 

Un choix de 20 citations

 

- Le commencement de bien vivre, c'est de bien écouter.

- Il faut vivre et non pas seulement exister.

Il faut inventer en même temps que l'on apprend.

- Nous surmontons les vices et les passions de l'âme par le jugement dont nous sommes capables de faire preuve.

- Pensez deux fois avant de parler et vous parlerez deux fois mieux.

- Avoir du temps, c’est posséder le bien le plus précieux pour celui qui aspire à de grandes choses.

- La médecine fait mourir plus longtemps.

- La patience vient mieux à bout des entreprises que la force.

"“Il faut avoir des amis et des ennemis ; des amis pour nous apprendre notre devoir, et des ennemis pour nous obliger à le faire.” (Plutarque)

 

- Trop d'économie à louer les autres annonce une grande indigence et beaucoup d'avidité.

- Le flatteur, en chatouillant par des louanges les oreilles de ceux qui aiment la gloire, se les attache si fortement qu'ils ne peuvent plus s'en séparer.

- Les enfants ont plus besoin de guides pour lire que pour marcher.

- Tempérons le mauvais par le bon afin que tout le bon l'emporte.

Le comble de la méchanceté est de haïr les gens de bien.

- La barbe ne fait pas le philosophe.

- L’intimité est funeste à toute grandeur, et il faut bien se garder de la familiarité quand on aspire sérieusement à la gloire.

- Quand les bougies sont éteintes, toutes les femmes sont jolies.

Les livres ont conduit plus d’un au savoir et plus d’un à la folie.

- Le sommeil est le seul don gratuit qu'accordent les dieux.

- Un homme qui craint de s'enivrer ne jette pas son vin, il le mélange.

°°°

 

Vous aimez ce blog ?

Pour recevoir des alertes par mél sur les nouveaux articles parus, abonnez-vous, en utilisant le bouton en haut de l'écran, pour les smartphones, et la fenêtre "newsletter" pour la version PC. 

°°°

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article