Citons-precis.com/citations

D'où vient la curieuse expression ; "Fier comme un pou" ?

1 Juin 2022 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #gens connus

 

Laid comme un pou, qui s'emploie aussi, on comprend, mais "fier comme un pou", le qualificatif étonne.! Cette horrible bestiole qui se permet d'infester le cuir chevelu de nos chères têtes blondes, brunes ou rousses, pourrait-elle ressentir à ce faire une fierté aussi indue qu'anthropomorphique ? A l'impossible, nul n'est tenu : alors, comment expliquer cette expression ?

Il faut y voir l'effet d'une homonymie linguistique entre l'ancien pouil, une désignation du pou qui subsiste dans pouilleux et épouiller, et le mâle de la poule, le coq, également dénommé pouil  anciennement, un gallinacé à la crête et au port réputés toujours arrogants de nos jours. Le "fier comme un pouil" est ainsi devenu peu à peu le "fier comme un pou" dans l'expression actuelle, par une regrettable dérive.

A noter que le paon, qui dévoile à nos yeux admiratifs son large éventail multicolore, mérite l'expression qui lui est dévolue : "fier comme un paon" n'est pas galvaudé !

DC

Source : 

http://www.academie-francaise.fr/fier-comme-un-pou-laid-comme-un-pou

°°°

A déguster aussi sur le blog les articles précédents consacrés aux expressions françaises :

 

- 15 expressions françaises avec leur explication ( Ça ne mange pas de pain, tomber dans les pommes, avoir une marotte, etc. )

http://www.citons-precis.com/2018/11/expressions-et-citations.html

- 15 expressions françaises et leur explication, liste supplémentaire (ça ne vaut pas un pet de lapin, se tenir à carreau, payer rubis sur l'ongle, etc.)

http://www.citons-precis.com/2019/10/expressions-et-citations-liste-supplementaire.html

°°°

 

Pour recevoir des alertes par mél sur les nouveaux articles parus, abonnez-vous, en utilisant le bouton en haut de l'écran, pour les smartphones, et la fenêtre "newsletter" pour la version PC.

°°°

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article