Citons-precis.com/citations

60 citations très cotées autour de la Bourse et des investisseurs

6 Novembre 2022 , Rédigé par Daniel Confland Publié dans #gens connus

 

Le mot bourse apparaît à Bruges au XIVème siècle. Les marchands s'y réunissaient sur une place au centre de la ville où se tenait l'hôtel particulier d'une riche famille, les Buerse (van den Borsen). Sur la façade figuraient les armes de la famille ornées de trois bourses d'argent. Le terme de Borse s'imposa peu à peu comme substantif pour désigner ce lieu d'échanges. En raison des liens d'affaires que les marchands brugeois entretenaient avec leurs voisins d'Anvers et d'Amsterdam, le terme déborda de la place d'origine, pour se répandre ensuite en Europe, par exemple à Rouen et Toulouse en France, puis à Londres.

Aujourd'hui, on distingue les bourses de valeurs (actions, obligations,etc.), les bourses de matières premières, et les bourses spécialisées sur les contrats à termes ou les produits financiers.

D'abord lieux physiques d'échanges et de transactions où se réunissaient les opérateurs de bourse, dont les courtiers et les agents de change, les bourses se sont progressivement dématérialisées sur des plates-formes logicielles où les opérations se font en quelques millièmes de seconde.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bourse_(économie)

°°°

Mots-clés : bourse - stock exchange - marché - valeurs - stocks - cote - cotation - investisseurs - traders -crack - bulle financière - vente à terme.

°°°

La bourse d'Amsterdam, première bourse des valeurs au monde, bâtie par l'architecte Hendrick de Keyser en 1611, Wikipédia CC.

 

La cote des citations

 

- Il y a deux cas dans lesquels un homme ne devrait pas spéculer en Bourse : quand il n'en a pas les moyens et quand il en a. (Mark Twain) 

Il y a des circonstances où il faut s’abstenir de jouer à la bourse, aux courses, au baccarat ou à la roulette : primo, quand on n’a pas les moyens et secundo, quand on les a. (Alphonse Allais) 

- Cotation en Bourse : possibilité de vendre à des gens qu'on ne connaît pas un produit qu'ils ignorent. (Philippe Bouvard) 

On est volé à la Bourse comme on est tué à la guerre, par des gens qu’on ne voit pas. (Alfred Capus)

Dévoiler les intrigues de la Bourse et des courtiers, c'est entreprendre un des travaux d'Hercule.        (Charles Fourier)

Spécouler : faire en Bourse quelques opérations désastreuses. (Alain Finkelkraut)  

- Les gens de Wall Street n’apprennent rien et oublient tout. (Benjamin Graham)

- Règle numéro 1 : ne perdez pas d'argent. Règle numéro 2 : n'oubliez pas la règle numéro 1. (Warren Buffett)

La bourse est remplie de gens qui savent le prix de tout, mais la valeur de rien.(Philip Fisher)

- Les 4 mots les plus dangereux en investissement sont : "cette fois, c’est différent." (Sir John Templeton) 

- Octobre : c'est l'un des mois les plus dangereux pour spéculer en bourse. Les autres mois sont juillet, janvier, septembre, avril, novembre, mai, mars, juin, décembre, août et février. (Mark Twain)

- Un marché est la combinaison des comportements de milliers de personnes répondant aux informations, à la désinformation et à leurs caprices. (Kenneth Chang)   

- Ce qui est fascinant, avec l'argent boursier, c'est que, lorsqu'on le perd, en cas de baisse, par exemple, il se volatilise, il ne va dans la poche de personne. D'une certaine façon, c'est poétique. (Françoise Giroud) 

- L'investisseur intelligent est une personne réaliste qui vend à des optimistes et achète à des pessimistes. (Benjamin Graham) 

- Tout le monde a l'intelligence nécessaire pour gagner de l'argent en actions. Tout le monde n'a pas l'estomac.  (Peter Lynch)

- La fierté, l’espoir, la peur et l’avidité sont les pires pièges en bourse.
(Ed Seykota)  

- La clé du succès en trading est la discipline émotionnelle. Si c’était l’intelligence, il y aurait bien plus de gagnants. (Victor Sperandeo)   

- Le problème principal de l'investisseur et même son pire ennemi est probablement d'être lui-même. (Benjamin Graham) 

- Pour gagner de l’argent vous devez tenir une position avec conviction. C’est très difficile si vous suivez quelqu’un d’autre. (Bruce Kovner) 

- Les Bourses ne traduisent pas l'état des économies, mais la psychologie des investisseurs. (Françoise Giroud) 

Gravure de l'intérieur de la Bourse de Paris (1854), avec sa célèbre "Corbeille"; le monument, construit à partir de 1808 par l'architecte Brongniart à l'initiative de Napoléon; a été inauguré en 1826. Image Wikipédia CC.

 

- Si le fait d'investir est divertissant, si vous vous amusez en faisant ça, vous  ne gagnez probablement pas d'argent. Un bon investissement est ennuyeux. (George Soros)

- L'analyse des marchés est comme une gigantesque partie d'échec à plusieurs dimensions. Le plaisir est purement intellectuel. (Bruce Kovner)

- Pour gagner en bourse vous devez séparer votre égo de vos gains et accepter d’avoir tort. (Marty Schwartz)

- Gagner en bourse demande un juste équilibre entre la conviction de suivre ses idées et la flexibilité de reconnaître ses erreurs . (Michaël Steinhardt)

- Avant de prendre une position, vous devez vérifier si le marché a déjà pris en compte votre idée. (Michaël Marcus)

- Ne soyez pas arrogant sinon vous allez ignorer votre gestion du risque. Les meilleurs traders sont les plus humbles. (Mark Weinstein)

- Celui qui a raison a toujours deux alliés à ses côtés : les conditions de base et tous ceux qui ont tort. (Jesse Livermore)

- Un trader ne peut pas suivre des règles longtemps sauf si elles reflètent son propre style de trading. (Ed Seykota)

- Vous ne pouvez pas quantifier la récompense en bourse, mais vous pouvez quantifier le risque. (Larry Hite)

- Décider quel risque accepter, quel marché opérer, quel niveau d'agressivité avoir sont plus importants que le bon timing. (Ed Seykota)

- Après une période gagnante en bourse, prenez une journée de récompense. (Marty Schwartz)

- Notre but est de découvrir des compagnies extraordinaires à des prix ordinaires et non des compagnies ordinaires à des prix extraordinaires. (Warren Buffett)

L'astuce n'est pas d'apprendre à faire confiance à votre instinct, mais plutôt à vous discipliner pour l'ignorer. Maintenez le niveau de votre portefeuille aussi longtemps que les fondamentaux de l'entreprise n'ont pas changé. (Peter Lynch)

- Sur le long terme, la question de savoir qui gagne ou qui perd est déterminée par la compétence, pas la chance. (Jack Schwager)

- Un grand trader est comme un grand athlète. Vous devez avoir des compétences naturelles, mais vous devez vous entraîner pour savoir comment les utiliser. (Marty Schwartz)

- Faire partie des meilleurs traders demande une compétence innée, un don. Mais pour être seulement un trader compétent et gagner de l'argent, ça s'apprend. (Michaël Marcus)

- Vous ne perdez pas en bourse à cause de la malchance; ou bien vous avez fait une erreur, ou vous n'avez pas l'expérience nécessaire. (Mark Weinstein)

- Avant de prendre une position, sachez toujours le montant maximum que vous êtes prêt à perdre. (Marty Schwartz)

- Ne vous focalisez pas sur le fait de gagner de l’argent. Focalisez-vous sur la protection de ce que vous possédez. (Paul Tudor Jones)

- Une des choses les plus suicidaires en bourse est de continuer à ajouter de l’argent sur vos positions perdantes. (Marty Schwartz)

 

 

- Je coupe mes pertes le plus vite possible, les oublie et ensuite passe à autre chose. (Ed Seykota)

- Mieux vaut se couper un doigt plutôt qu'un bras. (Dicton boursier : n'attendez pas pour vendre que la situation d'un de vos titres s'aggrave)

- C’est le besoin d’agir sans cesse et sans raison valable qui est la cause de tant de pertes à Wall Street, même chez les professionnels. (Jesse Livermore)

Quand une nouvelle est super et que le marché ne peut pas aller plus haut, alors assurez vous d’ouvrir une position à la baisse. (Michaël Marcus)

- A moins que vous ne puissiez voir votre portefeuille baisser de 50% sans paniquer, vous ne devriez pas fréquenter la bourse. (Warren Buffet)

- Si vous n'envisagez pas de garder une action pendant dix ans, ne pensez même pas à la conserver pendant dix minutes. (Warren Buffett)

- Les meilleures opérations boursières sont celles qui présentent les bons fondamentaux, les bons aspects techniques et le bon marché. (Michaël Marcus)

- Diversifier largement un portefeuille d'actions est seulement nécessaire quand les investisseurs ne savent pas ce qu'ils font. (Warren Buffett)

- Je n'essaie pas de savoir où le marché va avant un mouvement de bourse, je laisse le marché me dire où il va. (Mark Weinstein)

Il faut acheter au son du canon et vendre au son du clairon. (Dicton boursier : il est préférable d'acheter des valeurs quand les choses vont mal et vendre quand tout semble aller bien.)

- "Les prix sont trop élevés" est loin d'être synonyme de "Le prochain mouvement sera à la baisse." Les choses peuvent être trop chères et le rester pendant longtemps… ou le devenir beaucoup plus. (Howard Marks)

- Focalisez vous sur le fait que ce que vous faites est correct et non sur la nature aléatoire d'une seule opération boursière. (Richard Dennis)

- Les marchés haussiers naissent dans le pessimisme, se développent dans le scepticisme, mûrissent dans l'optimisme et meurent dans l’euphorie. (Sir John Templeton) 

- Un marché mondial est synonyme d’euphorie mondiale, mais aussi de panique mondiale. (Anonyme) 

- La bourse brûle toujours ce qu'elle a adoré. (Dicton boursier : le marché s'entiche quelquefois d'une valeur ou d'un secteur économique, ce qui peut engendre sur la durée une bulle spéculative dangereuse.)

- C'est dans les ciels bleus qu'éclatent les orages. (Dicton boursier : une forte chute des cours, un crack, apparaissent souvent quand la bourse est au beau fixe et qu'on ne s'y attend pas.)

- La situation devient sérieuse lorsque l'entreprise n'est plus qu'une bulle d'air dans le tourbillon spéculatif. (John Maynard Keynes)  

- Préférez les filles aux mères. (Dicton boursier : investir dans les filiales est plus sûr que dans les holdings; l'activité des maisons mères est souvent peu claire et sujette à des décotes plus grandes.)

- Les marchés sont les mêmes maintenant qu'il y a cinq ou dix ans parce qu'ils changent constamment...comme ils le faisaient à l'époque. (Ed Seykota)

"La financiarisation de l’économie, c’est le contraire du champagne : les bulles sont malsaines, même avec modération !" (Daniel Confland)

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article